Retraites : un retour partiel aux 60 ans

le
24
François Hollande ouvrira au second semestre une négociation avec les partenaires sociaux.

Une mesure d'urgence, puis un grand débat. Voilà le projet du nouveau président en matière de retraite. Le changement immédiat, présenté pendant la campagne comme un correctif à la réforme Woerth au nom de la justice sociale, consistera à permettre aux personnes ayant cotisé 41 ans de toucher une pension dès 60 ans - une extension du dispositif «carrières longues» de François Fillon (2003).

Pour en bénéficier, il faudra avoir travaillé sans interruption dès 19 ans. Les trimestres «validés» sans avoir été cotisés (chômage, congé parental...) ne compteront pas dans le calcul des 41 ans. L'entourage du candidat Hollande a néanmoins estimé que 150.000 personnes par an profiteraient du dispositif, sur environ 600.000 nouveaux retraités. D'un coût croissant au fil des ans (5 milliards en 2017), il sera financé par une hausse progressive d'un point des cotisations retraite, partagée entre salariés et entreprises.

Mais il s'agit d'une simple dérogation à l'âge légal - porté peu à peu à 62 ans -, pas d'une abrogation de la loi Woerth. Et la durée de cotisation pour une pension à taux plein devrait continuer à croître avec l'espérance de vie. François Hollande s'est bien gardé de promettre une remise à plat aux contours définis. Le nouveau chef de l'État compte ouvrir une négociation avec syndicats et patronat au second semestre, au cours de laquelle tous les sujets seront mis sur la table: âge, durée, financement, système par points...

LIRE AUSSI:

» La folle histoire de la réforme des retraites

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4358281 le mercredi 23 mai 2012 à 10:28

    Nous on savait que l'on allait se faire niquer..pas de surprises ! Mais il y en a qui le découvrent ..bon courage !

  • alain..c le jeudi 10 mai 2012 à 22:25

    Pour le moment le seul responsable à s'exprimer sur le sujet c'est FH, alors la basse cour peut toujours piailler .

  • Al2175 le mardi 8 mai 2012 à 21:45

    j'espere qu'ils prendront une raclee au legislative

  • Al2175 le mardi 8 mai 2012 à 21:43

    le 23/04/2012 hier soir i-teleMme guigou a répondu textuellement que des années chômées seraient comptées dans les 41 années cotisées pour le départ en retraite a 60 ans pour ceux qui ont commence a travailler a 18 ans

  • Al2175 le mardi 8 mai 2012 à 21:30

    je n'avais pas lu le message de alain.c, vous avez completement tord.Le message aujourd'hui est TRES different de celui annonce avant les elections

  • Al2175 le mardi 8 mai 2012 à 21:27

    Hollande, Aubry, Guigou nous ont dit a des jours differents que le chomage serait pris en compte pour un depart a 60 ans. Aujourd'hui (apresl'election) ils s'empressent de nous dire que seul les tri cotises seront pris en compte, c'est ce que l'on appelle un enorme mensonge.Bonjour la suite

  • alain..c le mardi 8 mai 2012 à 19:02

    M4928192 mesure parfaitement annoncée par Hollande comme beaucoup du front de gauche tu as du mal à comprendre le français.

  • M4928192 le mardi 8 mai 2012 à 17:33

    Déjà une marche arrière! Il faudra avoir travaillé 41 ans sans interruption !Dans une vie professionnelle, rares sont ceux qui n'ont pas eu d'interruption entre deux emplois !On fait des effets d'annonce pour attirer les voix et passé les élections, on apporte des précisions que l'on avait conservées bien secrètes et qui limiteront la portée de la mesure

  • peggy111 le mardi 8 mai 2012 à 10:54

    avec la droite il fallait avoir travailler avant 17ans 171 trimestes cotises et pas valides pour partir a 60ans et la penibilite etait de 20% trimestre cotise c est pas de chomage maladiesauf accident du travail mais si vous avez travailler dans l annee que votre salaire fait 200heures de smic ca fait 1 trimeste cotise avec5ou 6 mois vous avez cotise 4 trimestre

  • xela78 le mardi 8 mai 2012 à 10:08

    il faut bien comprendre que pour le moment uniquement la retraite versée par la sécurité sociale (dite retraite de base) sera versée. La retraite complémentaire n'est pas concernée. il n'y a aucun accord avec les régimes complémentaires. alors il faudra se contenter de vivre avec environ 60% de sa retraite à taux plein.