Retraites : tout ça pour ça !

le
6
L'ancien Premier ministre Jean-Marc Ayrault promettait une réforme juste. Elle a finalement été décevante.
L'ancien Premier ministre Jean-Marc Ayrault promettait une réforme juste. Elle a finalement été décevante.

"Cette réforme sera juste". Depuis qu'il a lancé l'opération retraites, Jean-Marc Ayrault enfonce le clou et ne parle que pénibilité. En plein mois d'août, dûment casqué et botté, il est même allé à la rencontre d'ouvriers sur un chantier de nuit à Velizy. "Une posture, dit Pierre-Edouard du Cray, directeur des études à Sauvegarde retraites. L'opération justice est un épais écran de fumée pour une réforme ratée." S'attaquer à la pénibilité, "notre marque de fabrique", selon Ayrault ? Soit. C'est oublier un peu vite qu'un dispositif est déjà prévu dans la réforme Woerth de 2010. Il a certes peu de succès (seulement 6 000 bénéficiaires en juin 2013), mais on aurait pu l'améliorer avant de vouloir tout chambouler, au risque de susciter quantité de vocations indues... Ce qui est sûr, c'est que l'alpha et l'oméga de la présente réforme, la pénibilité, se traduira par des charges supplémentaires. Étrange manière, conviendra-t-on, d'aborder le sujet (pourquoi ne pas parler d'abord d'économies ?...) s'il ne s'agissait tout simplement d'amadouer le "peuple de gauche". En oubliant au passage qu'en allant au bout de la pénibilité il y aurait de sacrés gains à réaliser. Ainsi, c'est déjà sous prétexte de pénibilité que les fonctionnaires dits en service actif (contrôleurs aériens, douaniers, policiers, pompiers...) partent bien plus tôt à la retraite (de 52 à 57 ans) que les autres. C'est pour la même raison qu'à la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • guinard8 le mardi 4 nov 2014 à 17:24

    En plus de tout ce que vous écrivez à juste titre sur ce qui est scandaleux,c'est indécent de pleurer sur la pénibilité du travail alors qu'il y tant de chômeurs qui ne demanderaient qu'à travailler. Qu'ils relisent le magnifique poème qu'avait écrit Robert Lamoureux "Eloge de la fatigue" qui a été repris avec beaucoup d'émotion dans le répertoire de Bigard !

  • Al20156 le mardi 4 nov 2014 à 17:23

    il faut faire crever le public

  • M7403983 le mardi 4 nov 2014 à 17:19

    Pour les futures générations, cela va "forfler" !!!

  • mlemonn4 le mardi 4 nov 2014 à 17:05

    Il est bien placé pour réfléchir sur le sujet avec sa retraite de fonctionnaire, le cumul de ces mandats et la retraite dorée qu'il aura à la sortie, contrairement à la grande majorité des Français; M. Ayrault n'a rien à envier à l'ancien patron de PSA avec sa retraite chapeau de 20 millions d'euros, car au final, c'est à peu près ce que touchera cumulé votre serviteur pour l'ensemble de sa retraite; et ils vous diront après que c'est normal ayant contribué à l'Etat et au service du public!!!

  • leonprem le mardi 4 nov 2014 à 16:56

    ytiruz, dix mille de pension mensuel ? !!! faut pas exagérer là !!!a quand la révolution pour aligner public privé ? 2017 ça va chauffer !

  • y.tiruz le mardi 4 nov 2014 à 16:46

    ces reformes Woerth,sarko,Hollande m'ont couté 40000 euros de pension que je n'ai eu alors que j'étais chômeur en fin de droits entre 61 ans et 61 ans et quatre mois, âge de ma retraite ... et le chom a bien pris +10% ... réforme très efficace ???????