Retraites : Touraine annonce deux coups de pouce aux plus modestes

le
11
Retraites : Touraine annonce deux coups de pouce aux plus modestes
Retraites : Touraine annonce deux coups de pouce aux plus modestes

Avant le vote mardi après-midi à l'Assemblée du projet de loi de réforme des retraites, le gouvernement a présenté dans la nuit de lundi à mardi des mesures visant à compenser pour les retraités modestes un report de la revalorisation annuelle des pensions. La ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine, a annoncé dans l'hémicycle que l'aide à l'acquisition d'une complémentaire santé (ACS) serait revalorisée d'une cinquantaine d'euros pour les plus de 60 ans et que le minimum vieillesse serait revalorisé deux fois en 2014.

La ministre a assuré ainsi avoir «entendu les préoccupations» des groupes de la majorité et avoir voulu apporter du «pouvoir d'achat» aux retraités «modestes». Prévue dans des amendements au projet de budget de la Sécurité sociale pour 2014 discuté lundi soir, la revalorisation de 50 euros de l'ACS, que peuvent toucher les personnes dont les ressources mensuelles sont comprises entre 770 euros et 967 euros, doit compenser la baisse des pensions induite par le report de la revalorisation annuelle.

En outre, le minimum vieillesse (787 euros mensuels) sera revalorisé en 2014 à la fois au 1er avril et au 1er octobre d'un montant correspondant à l'inflation, ce qui aura pour conséquence que «les ressources garanties aux Français les plus âgés passeront au-dessus de 800 euros», a-t-on précisé dans l'entourage de Marisol Touraine. Ces hausses se feront par décret.

Les titulaires du minimum vieillesse sont toutefois exemptés du report du 1er avril au 1er octobre de la revalorisation de leur prestation. Les députés radicaux de gauche, écologistes et du Front de gauche voulaient également exonérer du report les bénéficiaires du minimum contributif (1028 euros), par des amendements qui ne seront pas soumis au scrutin des députés mardi du fait de la procédure du vote bloqué.

Touraine «obligée de jouer l'acrobate pour recoller les morceaux de la majorité»

Jean-Louis Roumegas ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Urfee le mercredi 27 nov 2013 à 08:19

    Vous ne savez pas gérer votre argent . . . vous ne savez pas vivre en bonne santé . . . vous ne savez pas être heureux . . . mais les socialistes sont là pour dépenser l'argent que vous avez gagné, pour creuser le trou de la Sécu, pour faire votre bonheur, à votre place ! Merci Qui ?

  • GuyAOC le mercredi 27 nov 2013 à 08:10

    Bref, les salariés du privé financent leur retraite ... mais aussi celles des régimes spéciaux ( la clientèle des syndicats et de François Hollandouille ! ).

  • porec le mardi 26 nov 2013 à 14:02

    Pouce, je (tré)passe!!

  • troteldo le mardi 26 nov 2013 à 12:39

    Le problème est qu'on risque d'être nombreux à devenir modeste si on continue !

  • lorant21 le mardi 26 nov 2013 à 11:07

    Du moment qu'on ne touche pas aux privilèges des régimes spéciaux..

  • trador8 le mardi 26 nov 2013 à 11:04

    Et on donnerait bien un coup de pouce pour qu'elle parte Marisol et sa bande de dingues !

  • khmane08 le mardi 26 nov 2013 à 10:48

    coup de pouce pour les uns et de doigt majeur pour les autres

  • frank101 le mardi 26 nov 2013 à 10:37

    ET ça continue, et pourquoi d'ailleurs travailler, puisque le minimum vieillesse assure une retraite encore importante. d'ailleurs assuré dès que l'on a passé 10 ans en France. On continue à distribuer généreusement alors que l'on est endetté au dessus de la tête. PLUS JAMAIS LE SOCIALISME !

  • ddenis14 le mardi 26 nov 2013 à 10:19

    Le jeu de bonneteau continue !

  • porec le mardi 26 nov 2013 à 09:58

    Quand va-t-on faire cesser cette gabegie. Vite un Referendum d' Initiative Populaire!