Retraites : les syndicats chargent François Hollande

le
0
Le candidat socialiste a annoncé qu'il autoriserait uniquement les salariés ayant commencé à travailler à 18 ans et ayant cotisé 41 ou 42 ans à partir en retraite à 60 ans.

«Quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup», avait prévenu Martine Aubry pendant la campagne pour la primaire socialiste. Les syndicats ne sont pas loin de penser la même chose tant ils n'interprètent pas de la même façon les précisions apportées par François Hollande sur les retraites. Lundi matin, le candidat socialiste a annoncé sur RTL qu'il autoriserait uniquement les salariés ayant commencé à travailler à 18 ans et ayant cotisé 41 ou 42 ans à partir en retraite à 60 ans. Il a aussi dit vouloir ouvrir une négociation avec les partenaires sociaux pour les personnes ayant eu des métiers pénibles. Mais plus question de rétablir le droit au départ à 60 ans pour les autres, même avec décote. «Ceux qui n'ont pas leur durée de cotisation ne le pourront pas», a-t-il alors avoué.

«C'est une avancée par rapport à la réforme en vigueur qui a été votée l'année dernière», tente de positiver Jean-Claude Mailly, le secrétaire général de FO, qui n'en

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant