Retraites: les Français pour un alignement public-privé

le
5
Selon un sondage OpinionWay pour Le Figaro , Tilder et LCI, deux Français sur trois souhaitent également la suppression de tous les régimes spéciaux.

Les Français réclament l'équité. Ils sont conscients de la nécessité de la réforme du système de retraite, mais ils veulent qu'elle débouche sur une égalité de traitement pour le public comme pour le privé. C'est l'un des principaux enseignements de notre sondage OpinionWay pour Tilder LCI et Le Figaro: 56 % des personnes interrogées se disent favorables à un alignement total des régimes de retraites entre fonctionnaires et salariés du privé avec un calcul, pour tous, des pensions sur les 25 meilleures années. «C'est une tendance forte chez les Français depuis déjà quelques années: ils réclament une égalité de tous les régimes. Ce résultat n'est en fait qu'une accentuation de cette tendance», explique Bruno Jeanbart, directeur du pôle Opinion d'OpinionWay. Même à gauche, la mesure arrive largement en tête aussi bien chez les électeurs de François Hollande que de Jean-Luc Mélenchon (49 % chacun).

De la même manière, la suppression de tous les régimes spéciaux (SNCF, RATP...) est également plébiscitée par 66 % des Français, de droite comme de gauche. Car si 73 % des électeurs de Nicolas Sarkozy réclament cette suppression, ceux de François Hollande sont même plus nombreux (74 %) tandis que les mélenchonistes atteignent 63 %.

Autre signe de cette volonté d'équité: dans les propositions du rapport Moreau, le calcul des pensions du public sur les 10 meilleures années arrivent largement en tête avec 70 % d'opinions favorables. L'allongement de la durée de cotisation de tous les salariés y est légèrement (51 %) majoritaire quand le recul de l'âge légal de départ à la retraite est lui (47 %) à peine minoritaire. A l'opposé, la non revalorisation des salaires retenus en fonction de l'inflation est nettement rejetée (76 %). «Les Français sont prêts à faire des efforts, mais pas celui de la baisse des pensions. Ils veulent qu'elles soient maintenus au niveau actuel», assure Jeanbart.

L'enjeu des retraites est accepté par les Français: 73 % pensent «qu'il faut bien en passer par là». Pour autant, ils n'accordent pas une grande confiance à Hollande pour mener à bien la réforme: seules 32 % des personnes interrogées lui font confiance contre une majorité très nette de 68 % qui sont d'un avis contraire. Seuls les électeurs de Hollande (69 %) croient qu'il pourra mener à bien la réforme. A l'inverse, ceux qui ont voté Mélenchon (38 %), François Bayrou (29 %), Sarkozy (4 %) et Marine Le Pen (18 %) montrent clairement leur défiance.

infographie sondage reforme retraite

La capacité du gouvernement à garantir l'avenir du système des retraites est remise en cause à 80 %. Même en détaillant par préférence partisane, peu adhèrent à cette idée: les Hollandais culminent à 36 % quand les sarkozystes tombent à 9 %... Pour Bruno Jeanbart, ce résultat s'explique essentiellement par la désillusion des Français devant les précédentes réformes des retraites. «C'est l'effet pervers des réformes successives. Aucune des réformes qui devaient résoudre le problème n'y est parvenue. Les Français pensent que même cette réforme ne sera sans doute pas la dernière».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fbordach le samedi 15 juin 2013 à 13:20

    diawso, c'est un choix... Maintenant être sûr, même si on est nul de ne pas être mis à la porte ou de devoir subir les aléas de l'économie cela a un prix, la sureté de l'emploi contre un salaire moyen et une retraite assurée !

  • fbordach le samedi 15 juin 2013 à 13:18

    Ouarf! Moi Président je rassemblerai tous les français...Une réforme dans la justice et l'équité! Les rentiers, pardon les fonctionnaires et les travailleurs ressortissant des régimes spéciaux en rigolent par avance, eux qui ont déjà prévenu qu'ils feraient grève pour s'opposer à l'abolition de leurs privilèges. De toute manière ce gouvernement est sans vision, sans cap et sans tripes, donc le changement ce n'est pas vraiment pour maintenant!

  • dlawso le vendredi 14 juin 2013 à 10:51

    si on aligne les retraites alors il faut aligner les rémunérations, 13èmme voire 14ème mois, interessement, participation, mutuelle, transport gratuits, comités d'entreprise et autres avantages que perçoivent CERTAINS salariés du privé. Un fonctionnaire de catégorie C (les plus nombreux) perçoivent 1500 EUROS MENSUELS SUR 12 MOIS avec 20 ans d'ancienneté. Vous voulez être fonctionnaire ? ...

  • fbordach le vendredi 14 juin 2013 à 06:59

    bienvenue au kolkhose! Ou SONT donc l'équité et la justice chères à l'Etat-PS?

  • M3366730 le vendredi 14 juin 2013 à 02:06

    A LIRE http://www.sauvegarde-retraites.org/illustrations/presse/2012-retraite-public-prive-nouveau-tableau-comparatif.pdf SI VOUS VOULEZ AGIR, SIGNEZ LA PETITION ET FAITE SUIVRE http://www.contribuables.org/2012/10/24/alignons-les-retraites-du-public-sur-cel les-du-prive/ http://www.irefeurope.org/content/la-fonction-publique-en-france- et-en-suède-deux-mondes-complètement-différents