Retraites : les Français ne font pas confiance au gouvernement

le
24
Retraites : les Français ne font pas confiance au gouvernement
Retraites : les Français ne font pas confiance au gouvernement

Plus de trois Français sur quatre ne font pas confiance au gouvernement pour garantir l'avenir des retraites et leur inquiétude monte sur leurs conditions de vie, après leur retrait de la vie active, selon un sondage Ipsos pour l'Union mutualiste retraite et Liaisons sociales, publié jeudi.

76% des personnes interrogées disent ne pas faire confiance «au gouvernement pour assurer l'avenir des retraites»: 50% ne lui font «pas du tout confiance» et 26% «plutôt pas confiance». Seulement 4% lui font «tout à fait confiance» et 20% «plutôt confiance», alors qu'il prévoit cette année une réforme pour rétablir l'équilibre financier des régimes.

Selon ce sondage, 63% des Français se prononcent pour une réforme «en profondeur du système en mettant à plat tous les sujets.» Et seulement 31% souhaitent «qu'on aménage en partie le système afin de contribuer à résoudre les problèmes de financement les plus importants mais sans risquer de blocage social».

Sur les mesures à prendre, 66% jugent «nécessaire» une augmentation de la durée de cotisation, 63% une hausse des cotisations retraite des salariés et des entreprises et 61% un relèvement de l'âge légal de départ. Concernant les conditions de vie à la retraite, 80% des personnes interrogées sont inquiètes quant au montant de leur future pension et 71% le sont pour le niveau de vie. 58% d'entre elles sont inquiètes sur leur capacité à vivre de manière indépendante à la retraite et 57% le sont sur la santé et l'accès aux soins.

L'inquiétude atteint des niveaux records par rapport aux précédentes éditions de ce sondage: 17% seulement se disent confiants sur le montant de leur retraite (22% en octobre 2012), soit le plus bas niveau depuis avril 2009.

Les femmes se montrent encore plus inquiètes: 83% le sont sur le montant de leur retraite, 76% sur leur niveau de vie, 66% sur leur capacité à vivre de manière indépendante et 64% sur la santé. De même, les...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3462735 le jeudi 2 mai 2013 à 11:42

    Article inconséquent qui surfe sur le climat ambiant de désillusions. Maintenant que font les français concrètement, ils épargnent donc ils ont confiance dans l'avenir ce qui est incompatible avec le climat actuel. Quand les français se réveilleront dans leur réalité future ils n'auront plus de retraite et plus d'épargne! :)

  • M2487190 le jeudi 2 mai 2013 à 11:20

    Si, Si et Si, les francais peuvent faire confiance aux politi-C H I E Ns pour les affaires de parite H&F, egalite de sexe, et les mariages par-tou-ze !!!

  • jfontene le jeudi 2 mai 2013 à 11:05

    un seul mot d'ordre:TOUS LE MEME REGIME

  • M1961G le jeudi 2 mai 2013 à 10:20

    la retraite et le chômage doivent être négocié en même temps car travailler plus longtemps ou cotiser plus longtemps n'a de sens que dans un pays qui a du travail.en revenche ,augmenter les cotisations,baisser les retraites > à 2000 euros est éffectif tout de suite.en france ,à 55 ans on ne retrouve pas de travail,alors à quoi ça sert de travailler plus alors que les jeunes attendrent la place.

  • dmorvan4 le jeudi 2 mai 2013 à 10:20

    Si le gourvernement persiste à faire financer les retraites des fonctionnaires par les cotisations du privé, et une fois de plus, ponctionner toujours les mêmes, il y a forte chance de les voir défiler dans les rue, avec tous les débordements possibles et imaginables.

  • M9319600 le jeudi 2 mai 2013 à 10:07

    avant de chercher à augmenter , durée, cotisations .... il faut d'abord mettre TOUS les retraités sur le même pied d'égalité et principalement les régimes dit"spéciaux" qui nous coûtent ( salariés du privé) plusieurs milliards tous les ans Inadmissible de constater une telle différence Mais je n'y crois pas et particulièrement avec nos dirigeants actuels

  • M7403983 le jeudi 2 mai 2013 à 09:59

    Oh lala !!! vouloir l'égalité entre public et privé FAUT PAS REVER les enfants !!Ce serait la révolution ... qui sont les 25% des français qui soutiennent le fond de commerce de FH

  • M7361806 le jeudi 2 mai 2013 à 09:52

    c'est certain tant que l'égalité public/privé ne sera pas établie!

  • RVM21 le jeudi 2 mai 2013 à 09:46

    tant que les cotisations retraite du privé serviront à payer les retraites des fonctionnaires aucune réforme juste ne sera en place et pas un politique et encore plus un syndicaliste politisé à outrance n'aura les"coui-lles" pour s'y attaquer.

  • M3435004 le jeudi 2 mai 2013 à 09:41

    Les Français ne font pas confiance au gouvernement SUR RIEN ! Comment peut on faire confiance à des MENTEURS INCOMPETENTS ?