Retraites: le report de la valorisation supprimé par erreur

le
0
L'ASSEMBLÉE SUPPRIME PAR ERREUR LE REPORT DE LA VALORISATION DES RETRAITES
L'ASSEMBLÉE SUPPRIME PAR ERREUR LE REPORT DE LA VALORISATION DES RETRAITES

PARIS (Reuters) - Les députés français, qui poursuivent l'examen de la réforme des retraites, ont supprimé de manière inattendue dans la nuit de mercredi à jeudi la mesure relative au report dans l'année de la revalorisation annuelle des pensions.

En raison d'une erreur de vote de huit députés de gauche, l'Assemblée nationale a adopté par 44 voix contre 39 un amendement déposé par l'opposition supprimant l'article 4 de la réforme des retraites.

Cet article prévoit de décaler de six mois, du 1er avril au 1er octobre, la date de revalorisation annuelle des pensions de retraite de tous les régimes.

Cette mesure est censée permettre une économie de 800 millions d'euros pour l'ensemble des régimes de base obligatoires en 2014. L'étude d'impact prévoit, à l'horizon 2040, une économie de 2,6 milliards d'euros pour l'ensemble des régimes de base.

L'opposition UMP et UDI (centriste) mais aussi le groupe du Front de gauche et celui des écologistes avaient prévu de voter contre cet article 4, qui devrait être à nouveau soumis au vote des députés vendredi au cours d'une seconde délibération.

Les députés ont voté dans la nuit de mardi à mercredi l'article 2 du texte qui prévoit un allongement de la durée de cotisation dans le secteur public et la fonction publique à 43 ans à l'horizon 2035.

L'examen de la réforme des retraites, qui compte une trentaine d'articles, devrait s'achever vendredi soir ou samedi, l'Assemblée devant se prononcer le mardi 15 octobre par un vote solennel sur l'ensemble de ce projet de loi que le Sénat examinera à son tour à partir du 28 octobre.

Emile Picy, édité par Bertrand Boucey

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant