Retraités : la suppression de la «demi-part des veuves» fait bondir les impôts

le
16
Retraités : la suppression de la «demi-part des veuves» fait bondir les impôts
Retraités : la suppression de la «demi-part des veuves» fait bondir les impôts

Coup dur pour de nombreux retraités à la réception des avis d'imposition. La suppression de «la demi-part des veuves» a alourdi la facture de milliers de personnes âgées, même si d'autres mesures ont été prises pour adoucir la note.

En ouvrant l'enveloppe des impôts, beaucoup de retraités ont eu un choc. Passée la déconvenue, certains ont poussé la porte du bureau du fisc le plus proche pour s'entendre expliquer que cette majoration parfois plus que rondelette s'expliquait par la suppression de la demi-part fiscale qui profitait jusqu'ici aux parents isolés ou aux veufs et veuves ayant eu un enfant.

Une autre mesure augmentant les impôts

C'est la majorité précédente qui avait voté en 2008 la fin progressive de cette demi-part, avec un avantage devant se réduire petit à petit, jusqu'à disparaître totalement cette année. Le bénéfice n'est maintenu que pour les personnes ayant élevé seules leurs enfants pendant au moins cinq ans.

A cette suppression s'ajoute une autre mesure de nature à augmenter les impôts de milliers de personnes âgées : la fiscalisation de la majoration de 10% des pensions des retraités ayant eu au moins trois enfants, jusqu'ici non taxée, qui a été décidée dans le précédent budget.

Exemple : cette retraitée de 72 ans, non imposable il y a encore deux ans, qui a payé 130 euros l'année dernière et doit 471 euros cette année, en raison de la fin des deux avantages fiscaux. Vivant avec 1.300 euros par mois de retraite et pension de réversion, elle affirme que ce sera «autant d'argent en moins à consacrer aux loisirs ou à donner à (son) petit-fils en recherche d'emploi». «J'ai aussi décidé de prendre une mutuelle moins chère, qui me couvrira moins bien», soupire-t-elle.

«De plus en plus malmenés»

Francisco Garcia, président de l'Union nationale des retraités et des personnes âgées, dénonce «une accumulation de dispositifs qui pèsent lourdement sur cette ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • er3dw le mardi 16 sept 2014 à 18:59

    frk987 bien dit! pourquoi l'état n'a pas été condamné pour discrimination. Mais il y a pire +10% pour ceux avec 3 enfants et rien pour un enfant!

  • fpeucham le lundi 15 sept 2014 à 16:42

    Ah la retraite !!! C'est devenu un objectif chez les français de la classe moyenne tellement que c'est intéressant tout comme un chômage programmé (c'est à dire non subit), on aime bien que la collectivité paie mais on n'aime pas participer... Ma mère gagne 650 euros de retraite par mois et s'est bien plus abimée la santé au travail que certains qui revendiquent la retraite à 60 ans, elle aimerait aussi payer beaucoup d'impôts...

  • frk987 le samedi 13 sept 2014 à 09:47

    Quelle est le différence entre une veuve et une célibataire ?????????????? une demie part d'impôts, incroyable !!!!!

  • KAFKA016 le jeudi 11 sept 2014 à 15:32

    Bcp de ces gens se sont abstenus aux elections ou ont vote contre Sarko ! ils ont ce qu'ils méritent et n'ont rien à dire.

  • M1961G le samedi 6 sept 2014 à 09:28

    ces français qui sont pour l'impôt des autres , mais pas pour eux me répugnent . tout les français doivent payer un impôt au prorata de ce qu'il gagne et là , je suis consterné lorsque cette femme se plaint de payer seulement 130 euros . payer 130 euros pour 1300 euros de revenu par mois , ce n'est pas cher . je suis pour une tva à 25 qui permettra à tout les français riches ou pauvres de participer au désendettement de la France .

  • mqsd le vendredi 5 sept 2014 à 11:41

    merci Hollande qui n'a rien fait pour modifier cette mesurecela va lui plaire ,les retraités prendront des mutuelles moins chères...et cela augmentera le nombre de Sans - Dents

  • fgydyt le vendredi 5 sept 2014 à 11:41

    M8527358 vous n'avez pas bien lu (ou voulu lire ) "" C'est la majorité précédente qui avait voté en 2008 la fin progressive de cette demi-part, avec un avantage devant se réduire petit à petit, jusqu'à disparaître totalement cette année.""

  • M4145394 le vendredi 5 sept 2014 à 11:40

    C EST LA DESCENTE AUX ENFERS POUR LES RETRAITES..............SCANDALEUX

  • sidelcr le vendredi 5 sept 2014 à 11:32

    Merci sarko

  • pichou59 le vendredi 5 sept 2014 à 11:24

    on oublie les " papas" remariés qui ont eu des enfants d'un premier mariage et d'un deuxième mariage et qui encore des enfants à charge : ils cumulent la baisse du quotient familial et l'imposition des 10% de la majoration de la retraite !!!