Retraites : la majorité reste inflexible

le
0
RÉACTIONS - Le gouvernement a plaidé dimanche l'absolue nécessité de la réforme des retraites. La gauche a de son côté appelé au dialogue pour dénouer une «situation de blocage», avant une nouvelle journée d'action mardi.

La suspension du débat sur les retraites au Sénat n'est pas à l'ordre du jour. Le secrétaire général de l'UMP, Xavier Bertrand, a opposé dimanche une fin de non recevoir à ceux qui réclament cette levée, estimant que «ce n'est pas possible». Invité du Forum Radio J, le patron de l'UMP a notamment fait valoir que «les Français n'(étaient) pas contre la réforme car ils sentent bien qu'elle est indispensable».

«Ils savent bien les uns et les autres que le texte a été amélioré au Parlement, à l'Assemblée nationale sur la pénibilité, au Sénat sur les mères de famille de trois enfants», a plaidé Xavier Bertrand, en référence au leader de la CFDT François Chérèque et au Parti socialiste qui réclament la suspension des débats. Et Bertrand de taper sur le PS : ce dernier «est engagé dans une opération de guérilla depuis le début de la réforme des retraites : contre Eric Woerth avec cette chasse à l'homme sans précédent contre un ministre pour empê

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant