Retraites : l'équilibre du régime général possible... en 2020

le
7
Retraites : l'équilibre du régime général possible... en 2020
Retraites : l'équilibre du régime général possible... en 2020

La Cour des Comptes dresse un tableau alarmant sur l'avenir des régimes complémentaires des cadres et salariés en préconisant d'augmenter l'âge de départ à la retraite de 62 à 64 ans. Mais le rapport du Conseil d'oirentation des retraites, qui doit rendre sa copie ce mardi après-midi, se veut beaucoup plus optimiste sur le régime général. Selon les projections de l'organisme, le retour à l'équilibre du régime général est possible à partir de 2020.

Pour y parvenir, il faudra un environnement économique favorable : une croissance de 2,2 % entre 2020 et 2030, et un taux de chômage de 4,5% contre 10,4% aujourd'hui. Avec un taux de chômage de 7 % et une croissance moyenne de 1,8 %, le système resterait déficitaire d'environ 0,5 % du PIB, soit environ 15 milliards d'euros à l'horizon 2030.

Cependant, l'Etat va devoir tout de même devoir rapidement mettre la main à la poche pour combler le déficit actuel et financer les besoins croissants des retraites des fonctionnaires. Il faudra aussi adopter des mesures drastiques pour soutenir les régimes des retraites complémentaires Arrco-Agirc, qui pourraient se trouver en cessation de paiement d'ici fin 2017. Des complémentaires qui, pour 18 millions de salariés et 4 millions de cadres, permettent de gonfler de plus de 30% leur pension de base. 

Pour la Cour des comptes, des mesures drastiques devront être mises en oeuvre : augmentation des cotisations, ouvrir le système à plus de répartition ou augmenter l'âge de départ à la retraite. La combinaison de ces trois leviers permettrait de repousser le spectre de l'épuisement des réserves au-delà de 2030, lorsque la démographie redeviendra plus favorable. De son côté, le COR estime qu'un mouvement du recul du départ de l'âge à la retraite est déjà engagé sur la durée: 61 ans aujourd'hui, 62,1 ans en 2018 et à 64,1 ans à la fin des années 2030,

Ces solutions possibles devraient raviver les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fbordach le samedi 20 déc 2014 à 08:28

    La COR est un organisme aux ordres de l'Etat, toute vérité n'étant pas bonne à dire, il tronque les études! Ne pas oublier que la démographie est une sciences exacte, mathématiquement des gens qui meurent plus vieux et un socle de cotisant qui se réduit amènent inéluctablement à l'asséchement des caisses. On ne doit pas faire de mathématiques à l'ENA...

  • Al20156 le mardi 16 déc 2014 à 13:24

    virer tous ces incapables qui grevent nos retraites ( ne plus equilibrer les autres regimes de nantis !!)

  • supersum le mardi 16 déc 2014 à 11:53

    En 2500 les social_istes promettent que tout sera à l'équilibre donc on peut y aller

  • supersum le mardi 16 déc 2014 à 11:50

    Ils prélèvent déjà 15,50 % sur les gains des assurances vies désormais ...

  • bali16 le mardi 16 déc 2014 à 11:41

    Il faut prélever 10% sur les Assurances Vies pour financer nos retraites

  • glitzy le mardi 16 déc 2014 à 11:09

    Et si on prend des hypo réalistes,p.ex. 1% de croissance et 9-10% de chômage, ça donne quoi ???

  • frk987 le mardi 16 déc 2014 à 11:04

    Le chômage à 4,5%...dans le ridicule c'est dur de faire pire.