Retraites : «Il ne faut pas augmenter la CSG», selon Le Guen

le
12
Retraites : «Il ne faut pas augmenter la CSG», selon Le Guen
Retraites : «Il ne faut pas augmenter la CSG», selon Le Guen

C'est le dossier explosif de la rentrée. La réforme des retraites nécessite des choix douloureux, et François Hollande sait déjà qu'il fera des mécontents, y compris dans son propre camp. Alors que Jean-Marc Ayrault recevra de nouveau les syndicats dans dix jours, le gouvernement pourrait décider de ne pas augmenter la durée de cotisation avant 2020. Une piste qui inquiète le député (PS) parisien Jean-Marie Le Guen : selon lui, il faut privilégier les mesures d'âge plutôt que de recourir « à des financements complémentaires ».

Le gouvernement dévoilera bientôt ses pistes pour la réforme des retraites. Quelles options doit-il privilégier selon vous?

JEAN-MARIE LE GUEN. Les difficultés de notre système de retraite sont essentiellement liées à des questions démographiques. Pour avoir une solution durable, crédible pour tous, c'est-à-dire pour nos concitoyens et pour les marchés, il faut rechercher un nouvel équilibre démographique entre actifs et retraités. Le recours à des financements complémentaires ne peut être que marginal et ponctuel.

Comment créer ce nouvel équilibre?

En jouant soit sur l'allongement de la durée des cotisations, soit sur l'âge légal. De ce point de vue, nous aurions dû aller plus loin en tirant tout le bénéfice du compromis installé par François Hollande qui préserve les carrières longues après la réforme Fillon (mettant l'âge de départ à la retraite à 62 ans). Je pense qu'on aurait dû trouver un nouveau compromis sur ce terrain-là?

N'est-ce pas difficile pour le gouvernement de repousser l'âge légal quand on se souvient que la gauche était vent debout contre la réforme Fillon?

Nous l'avions combattue pour l'injustice, et cette injustice était liée fondamentalement aux carrières longues. Si on les préserve, et si on traite par ailleurs la pénibilité, on peut faire une réforme, juste dans son esprit, avec des mesures démographiques. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3366730 le vendredi 16 aout 2013 à 23:26

    Augmentation du nombre d'années de cotisations, pénibilité au travail, tout ceci est du vent tant que nos gouvernants n'aurons pas mis sur un même niveau d'obligations de cotisations et de résultat bénéficiaire les retraites des fonctionnaires et régimes spéciaux sur celles du privé de + arrêter de siphonner la CNAV et l'AGIRC/ARCCO (privé) pour financer les 1er ultra déficitaires (fonctionnaires et RS) et là le principe qui devrait nous lier sera respecté : LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE.

  • mlaure13 le vendredi 16 aout 2013 à 15:21

    Et en attendant/...Ils ont par ailleurs repoussé un amendement du socialiste Olivier Faure proposant la publication de l'évolution du patrimoine d'un parlementaire pendant l'exercice de son mandat.ET IL EST BIEN LA LE PROBLEME !... Ils ne veulent pas que l'on sache qu'ils vont continuer !.à "magouiller", et ça, c'est une preuve irréfutable de leur duplicité ! Allons-nous ENCORE voter pour ces "mafieux"???...Pareil pour les retraites, PRIVILEGES…Tjrs privilèges !... •

  • frk987 le vendredi 16 aout 2013 à 11:06

    bof l'équilibre des comptes publics, il y a deux façons : réduire les dépenses ou augmenter les impôts, comme la gauche...ou la droite n'ose pas tailler dans la fonction publique, il ne reste qu'une seule solution.

  • dhote le vendredi 16 aout 2013 à 10:58

    Quel brillant économiste plus soucieux de sa réélection que de l'équilibre des comptes publics.

  • frk987 le vendredi 16 aout 2013 à 10:30

    Avec le mode de scrutin des élections professionnelles, les syndicats avec 1000 adhérents continueront à être "représentatif", ce sont des élections soviétiques, ni plus ni moins. Que le Medef ne s'insurge pas contre cet état de fait me dépasse.

  • puck le vendredi 16 aout 2013 à 10:28

    Le mensonge est culturel chez les socialisme maisblà ils y ajoutent la roublardise .

  • frk987 le vendredi 16 aout 2013 à 10:26

    Ah Minipolod, voilà la question, on est toujours sur l'héritage de 1945 et de la victoire soviétique, est-ce normal que le PCF qui représente quelques électeurs disposent d'un groupe à l'assemblée et la gestion de milliers de municipalités?? idem pour les syndicats, ils ne représentent RIEN mais....chut, ça fait partie de la tradition.

  • M931269 le vendredi 16 aout 2013 à 10:25

    Nous aurons droit a l'augmentation de la CSG ....."ils" en rêvent depuis longtemps....ce gouvernement ne connait qu'un mot......"taxations" tout azimut ! et qu'importent les paroles du candidat president .....il a oublié , il est amnésique ! mais nous en 2014 NOUS n'allons pas oublier de le sanctionner pour......mensonges !!!

  • mipolod le vendredi 16 aout 2013 à 10:23

    C'est quand même incroyable de la part de tous les gouvernements successifs de toujours vouloir faire appel aux syndicats pour gérer les retraites alors qu'il est notoirement connu qu'ils n'y connaissent rien en économie et qu'ils représentent à peine 10 % de la population.

  • 11246605 le vendredi 16 aout 2013 à 10:17

    La finalité de cette réforme pour Bercy, augmentation de la fiscalité (CSG). Et comment quantifier la "pénibilité" ? Que physique ?