Retraites : il faut considérer «la situation catastrophique de l'emploi»

le
15
Le numéro deux de la CGT, Eric Aubin, en charge des retraites, s'oppose à la volonté du gouvernement d'allonger l'âge légal de départ à la retraite et l'alignement des pensions du public sur le privé.

«Nous faire croire qu'on pourrait travailler plus longtemps, c'est faux». Le «Monsieur retraites» de la CGT a affiché son désaccord avec la ministre de la Santé, Marisol Touraine, qui affirmait le contraire ce dimanche. «C'est ne pas savoir ce qui se passe dans les entreprises que les salariés quittent à 58 ans, affirme Éric Aubin, sur RTL. Il faut prendre en compte la situation de l'emploi qui est catastrophique». Or, selon lui, le rapport Moreau, qui sera remis vendredi au gouvernement, ne considère pas cette réalité. «Il suggère plutôt une baisse des pensions, ajoute-t-il. Il faut stopper ce recul. Le gouvernement doit changer sa politique».

Le numéro deux de la CGT propose de réformer la cotisation sociale, «afin qu'elle ne soit plus assujettie sur la masse salariale mais qu'elle prenne en compte la part de la masse salariale dans la valeur ajoutée. Ce qui permettrait d'aider les TPE (très petites entreprises, ndlr)», explique le syndicaliste qui regrette que les aides aillent principalement du côté des grands groupes «qui se sont organisés pour capter l'argent public. À savoir 30 milliards d'exonérations et 200 milliards de niches fiscales et sociales».

Parmi les pistes préconisées par le rapport Moreau, l'alignement des pensions du public sur le privé. Pour cela, il faudrait modifier le calcul des pensions des fonctionnaires qui se basent sur les six derniers mois contre les 25 meilleures années, dans le privé. La CGT s'y oppose. «Il n'existe aucune inégalité: le niveau des pensions est quasiment le même que l'on soit du public ou du privé», assure Éric Aubin. Aligner les pensions réduirait nettement les pensions du privé, car les carrières sont différentes. Contrairement au secteur public où la carrière est quasiment linéaire, dans le privé, les dernières années sont souvent les plus mauvaises».

Alors que les syndicats des fonctionnaires ont appelé à un mouvement de grève début octobre, Eric Aubin préconise plutôt une manifestation avant le 20 septembre, jour de la présentation du projet de loi sur les retraites. «Si le gouvernement reprend le projet Moreau, nous aurons de vrais problèmes».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2135936 le mardi 11 juin 2013 à 11:17

    Déficit du régime du public 36 Milliards en 2012, sauf à considérer que l'État employeur cotise 4 euros et le fonctionnaire 1: cela échappe à tous ces rapporteurs et technocrates qui ne veulent pas voir la réalité sans parler des élus qui vivent dans leur tour d'ivoire.

  • M2135936 le mardi 11 juin 2013 à 11:12

    L'analyse de la Cgt est cohérente sauf sur les inégalités entre public et privé.Il faut augmenter les recettes non pas en augmentant les cotisations, mais par exemple par un prélèvement sur les dividendes.

  • M3366730 le lundi 10 juin 2013 à 23:57

    A LIRE http://www.sauvegarde-retraites.org/illustrations/presse/2012-retraite-public-prive-nouveau-tableau-comparatif.pdf

  • M3366730 le lundi 10 juin 2013 à 23:44

    SI VOUS VOULEZ AGIR, SIGNEZ LA PETITION ET FAITE SUIVRE http://www.contribuables.org/2012/10/24/alignons-les-retraites-du-public-sur-celles-du-prive/DETTE DE LA FRANCE A CE JOUR : 1 892 MILLIARDS

  • M3366730 le lundi 10 juin 2013 à 23:39

    émission c'est dans l'air de soir ou box : retraite moyenne privé + 1200€ et public + 1700 €, égalité ? Calculé 20 milliards de déficite pour le privé en 2020, celui concernant les retraites du public sera de 180 milliards. cf 49 milliards ponctionné en 2012 sur les contribuables pour financer les retraites du public, régimes spéciaux etc.. et 53 milliards mini dans LF 2013. http://www.irefeurope.org/content/la-fonction-publique-en-france-et-en-suède-deux-mondes-complètement-différents

  • chimien le lundi 10 juin 2013 à 20:52

    Mauroy était une nullité. C'est la raison pour laquelle il est vénéré en France: Les nuls adorent leurs semblables.... Il n'y aura pas de miracle pour les retraites. Peu importe les meures choisies. Elle contribueront toutes à faire en sorte que le pouvoir d'achat des pensions sera réduit de 20 à 30 % d'ici 15 ans. Il n'y a pas d'autre moyens. Après, le reste, c'est de la cosmétique...

  • supersum le lundi 10 juin 2013 à 18:28

    Quand les jeunes refuseront de cotiser pour rien et donc de payer les retraites, on pourra commencer à discuter

  • Al2175 le lundi 10 juin 2013 à 18:04

    dans 10 ans, tous ces syndicats auront disparu. Ils ne servant a rien aujourd'hui, sinonsauf pour certaine categorie de personnes ( sncf, ratp...j'en oublie ...) mais pas la caissiere du coin, ni le mecano en bas de chez vousdehors !!vous ne servez plus a rien

  • M3365316 le lundi 10 juin 2013 à 17:31

    gronunul , t'es vraiment nul ; nullissime

  • j.barbe6 le lundi 10 juin 2013 à 16:35

    Sacré CGT plus le mensonge est gros, plus il est défendu.Service Public : le public à mon service.