Retraites : Hollande avance en terrain miné

le
0
Les députés socialistes s'inquiètent des conséquences d'une réforme sensible à l'approche des municipales.

Attention, danger. François Hollande demande au gouvernement de rester mobilisé pendant la période estivale. «L'été qui vient sera l'été de la construction de la réforme des retraites, (...) elle ne concerne pas qu'un ministre», a-t-il lancé mercredi en Conseil des ministres. Le président de la République n'oublie pas que le «Hollande bashing» avait commencé dès la rentrée 2012, après les vacances qu'il s'était octroyées deux mois après son arrivée à l'Élysée. Il sait surtout que la rentrée 2013 sera explosive, en raison de la réforme des retraites dont les grandes lignes seront dévoilées après l'été.

Une réforme ultrasensible qui risque de hérisser l'électorat de la gauche, à quelques mois des municipales, et ce dans un contexte économique plombé. Hollande n'a pas le choix. «Est-ce que, comme président de la République, je peux laisser 20 milli...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant