Retraites : Fillon accuse Hollande de mensonge

le
0
VIDÉO - Devant les députés UMP, le chef du gouvernement a expliqué que le candidat socialiste s'apprêtait à «ne pas respecter ses engagements»sur ce sujet.

L'occasion était trop belle. Le premier ministre, François Fillon, a une fois encore accusé mardi matin François Hollande de «mensonge». Devant les députés UMP, le chef du gouvernement a expliqué que le candidat socialiste avait «menti sur la retraite à 60 ans» et s'apprêtait à «ne pas respecter ses engagements» sur ce sujet. La veille, le député de la Corrèze avait indiqué sur RTL que «ceux qui ont commencé leur vie professionnelle à 18 ans, qui auront fait 41 années de cotisations, voire 42 ans, pourront partir à 60 ans» mais que «ceux qui n'ont pas leur durée de cotisations ne le pourront pas».

Fillon a ajouté, dans le huis clos de la salle Colbert: «Cela commence à faire beaucoup. François Hollande a menti sur le nucléaire en disant une chose aux Verts et son contraire à la CGT. Il a menti sur l'Europe, et il a menti maintenant sur la retraite à 60 ans.» Lors de la séance de questions au gouvernement, le premier ministre a évoqué briève

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant