Retraités et libres pour les autres

le
8
Retraités et libres pour les autres
Retraités et libres pour les autres

A quoi passe-t-on son temps quand on est à la retraite ? Eh bien, finalement, à faire plein de choses ! C'est ce qui ressort de notre sondage exclusif Odoxa - « le Parisien » - « Aujourd'hui en France » - Caisse d'Epargne sur les Français et les retraites. Autant le premier volet de notre enquête démontrait qu'une fois arrivée l'heure de la quille, la déconvenue était grande financièrement, autant question vie sociale, la plénitude semble être au rendez-vous. « Pas facile côté santé et argent, mais une période faste en termes d'activités et de loisirs », résume Céline Bracq, directrice générale d'Odoxa.

De fait, six retraités sur dix pratiquent des activités ou ont des engagements qu'ils n'avaient pas lorsqu'ils étaient encore dans la vie active. Une disponibilité qui fait le bonheur du ou de la conjointe, de la famille ou des amis. Mais pas seulement. Si retraite rime avec voyages, jardinage, bricolage, sport et activités artistiques, la vie sociale passe souvent aussi par du temps consacré aux autres. Si, parmi les personnes interrogées, seuls 28 % des non-retraités déclarent exercer régulièrement ou occasionnellement une activité bénévole (association caritative, soutien scolaire, etc.), ce chiffre grimpe à 48 % pour ceux qui ne travaillent plus. Mieux, parmi les retraités, 56 % font du bénévolat alors qu'ils n'en faisaient pas dans leur « ancienne » vie.

Pendant les vingt années environ restant à vivre pendant sa retraite (en moyenne, en 2013, un nouveau pensionné arrêtait de travailler à 62 ans, l'espérance de vie dépassant quant à elle les 82 ans, selon les derniers chiffres publiés pour la France par la Banque mondiale), la disponibilité pour les autres (97 % des retraités déclarent être dans cet état d'esprit) semble donc être l'une des clés de l'épanouissement. Un sentiment de bien-être partagé par la part de sondés étant encore dans la vie active. Pour ceux-là, une fois ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lsleleu le vendredi 28 nov 2014 à 12:04

    Le gouvernement actuel et les précédents gouvernent et ont gouvernés comme des savates, normal que les caisses soient en déficit. Mais c'est dans l'air du temps pour un président qui devaient rassemblé il a divisé : le privé contre les fonctionnaires qui sont cotre les gens d'EDF qui sont contre les avantage se la Ratp etc ... voila ou on en est en France et au lieu de s'occuper du chômage on discute à l'assemblée de la Palestine ...

  • lsleleu le vendredi 28 nov 2014 à 11:57

    @M1961G Quand vous vous faites rembourser votre consultation chez le médecin et les médicaments prescrits pour vous ou votre famille, vous souciez vous du déficit de la Sécurité sociales ?

  • sidelcr le mercredi 26 nov 2014 à 22:13

    J'aide mes enfants qui ont BAC+5 & je paie aussi pour la maison de retraite de ma mère , résultat il ne me reste rien après impôts & taxes . La belle vie en somme .

  • artedo38 le mercredi 26 nov 2014 à 16:35

    les retraités consomment donc bon pour l'emploi, les retraités aident leurs enfants financièrement malgré des études chères les aident également à garder leurs enfants

  • M1961G le mercredi 26 nov 2014 à 16:17

    il est vrai que les retraités en France sont heureux . ils ont un confortable pouvoir d'achat et ne sont pas gênés du déficit des caisses . pire ce sont même les retraités qui pensent que c'est aux actifs de payer l'addition . les retraités d'aujourd'hui coulent les caisses de retraite et ne sont pas gêné de savoir que leurs petits enfants payeront l'addition . les retraités sont des égoïstes . moi , je plains plus un jeune qui travaile pour 1000 euros par mois .

  • kram123 le mercredi 26 nov 2014 à 15:09

    Vous avez laisser le gvt piller vos retraites sans jamais broncher et sous prétexte d'avoir élevé des enfants vous leur refilé le bébé. Sympa mais vous assistez impuissant au plus grand exode d'entrepreneur et une France sans emploi pour payer vos retraites mais bien sur c'est pas votre problème puisque l'état peux encore emprunter et quand il ne pourra plus vous descendrez dans la rue détruire le peu qu'il restera pour vos enfants

  • lsleleu le mercredi 26 nov 2014 à 13:52

    @kram123 Vous ne manquez pas d'air ... Tout d'abord les retraités ont élevé leurs enfants on payé la retraite de leurs ainés puis on leur a promis à leur tour une retraite.vous dites : ils empruntent ... qui le gouvernement ? si les gestions gouvernementales avaient été meilleures on en serai pas la. peut etre avez vousa solution qui consiste à supprimer les vieux.

  • kram123 le mercredi 26 nov 2014 à 12:03

    Sur qu'ils peuvent être heureux ..les caisses sont vides er ils empruntent pour se payer leur retraite spoliant les générations futures qui elles n'auront rien à part l'obligation de payer mnt...Merci les vieux