Retraites : deux rassemblements prévus à Paris à l'appel de quatre syndicats

le
3
Retraites : deux rassemblements prévus à Paris à l'appel de quatre syndicats
Retraites : deux rassemblements prévus à Paris à l'appel de quatre syndicats

Les unions régionales d'Ile-de-France de quatre syndicats - CGT, FO, FSU, Solidaires - appellent à un rassemblement le 10 octobre devant le ministère du Travail et un autre le 15 sur le pont de la Concorde pour s'opposer à la réforme des retraites en débat à ces dates à l'Assemblée nationale.

Le projet de loi sur la réforme des retraites sera examiné par l'Assemblée nationale du 7 au 11 octobre et devrait donner lieu à un vote en hémicycle le 15, avant de passer au Sénat.

Les unions d'Ile-de-France des quatre syndicats appellent à «un rassemblement interprofessionnel, ponctué par une conférence de presse, le 10 octobre, devant le ministère du Travail, à partir de 12h30», indiquent-elles dans un communiqué. Par ailleurs, la CGT, la FSU et Solidaires d'Ile-de-France appellent à «une journée de mobilisation» le 15 octobre «avec un rassemblement et une manifestation régionale à 12h30 au départ de St Augustin dans le VIIIe arrondissement de Paris». «Ils rejoindront le rassemblement unitaire, initié par FO, sur le pont de la Concorde - face à l'Assemblée Nationale», ajoute le communiqué.

Le numéro un de FO, Jean-Claude Mailly, avait déjà appelé la semaine dernière à un rassemblement le 15 octobre, à proximité du Palais Bourbon et invité les autres syndicats à se joindre à cette action. «Le débat parlementaire qui s'ouvre le 7 octobre sur le dossier retraite doit être l'occasion pour les salariés de se faire entendre», affirment les quatre syndicats qui appellent à refuser «la contre réforme des retraites». Des appels unitaires à se mobilier existent également dans les départements, affirme le communiqué.

Les quatre syndicats avaient organisé des manifestations le 10 septembre contre le projet des retraites qui avaient rassemblé à travers le pays 155.000 personnes, selon la police, 370.000, selon la CGT. Cette journée «n'a pas été une déferlante, mais n'a pas été un échec, avait estimé ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • CAMIF le mercredi 2 oct 2013 à 09:40

    je suggère aux retraités de faire grève. Bien entendu, comme pour les actifs, chaque journée de grève sera déduite de leur rémunération.

  • eskimmo le mercredi 2 oct 2013 à 08:21

    Les syndicats défendent les retraités mais font des procès pour empêcher les jeunes actifs de travailler le soir et le week-end quand ça les arrange. C'est à vomir.

  • KAFKA016 le mardi 1 oct 2013 à 17:58

    Ca bouge toujours pas sur les impots les plus élevés du monde ?!!