Retraites chapeau : quelles règles ?

le
0

La retraite chapeau est généralement proposée aux cadres et dirigeants d'entreprises. Il s'agit d'un complément de retraite, qui vient s'ajouter aux pensions de base et complémentaires.

Retraite chapeau : le principe

Le terme de retraite chapeau est régulièrement associé à des polémiques sur les départs en retraite des grands patrons. Mais ce dispositif est défini dans le Code de la Sécurité sociale comme un « régime de retraite complémentaire à prestations définies ». Il existe sous trois différentes formes.

Les différents systèmes

Le premier est appelé additionnel, car il vient s'ajouter aux prestations de la Sécurité sociale et de la caisse de retraite complémentaire. Le dispositif différentiel est le plus courant : il garantit au bénéficiaire un niveau de retraite global, duquel sont déduites les pensions de base et complémentaires. Enfin, la retraite supplémentaire à prestations définies peut être un système mixte, associant les dispositifs additionnel et différentiel.

Qui peut en bénéficier ?

La retraite chapeau est généralement réservée aux cadres, dirigeants ou encore aux mandataires sociaux dans une entreprise. Mais dans la théorie, tous les salariés peuvent en bénéficier. Il suffit pour cela que la décision soit prise de façon unilatérale par le dirigeant de l'entreprise. En France, plus d'un million de Français toucheraient une retraite chapeau, dans 11 000 entreprises, le plus souvent dansles domaines de l'assurance, de la finance, de l'ingénierie ou du droit. Mais son montant moyen serait de 3875¤ selon les chiffres de la Drees.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant