Retraites : ce qu'il faut retenir du rapport Moreau

le
1
DR
DR

(lerevenu.com) - Yannick Moreau, l'ancienne présidente du conseil d'orientation des retraites, a remis, vendredi, son rapport sur l'avenir des retraites, dont l'objectif est de garantir la pérennité du système. Parmi les pistes envisagées, le document suggère d'augmenter rapidement la durée de cotisation à 43 ans pour les personnes nées en 1962, puis à 44 ans pour celles nées en 1966, contre une durée actuelle de 41,5 ans.

Une autre hypothèse de travail consiste à adopter un rythme «moins rapide», en allongeant la durée de cotisation d'un trimestre toutes les deux générations jusqu'à la porter à 42,25 ans pour les générations nées en 1961 et 1962. Le rapport évoque aussi une augmentation des cotisations d'assurance-vieillesse, répartie à parts égales entre salariés et employeurs. Elle s'élèverait à 0,1 point par an pendant quatre ans, au-delà d'un certain niveau de salaire.

Une autre proposition du rapport : mettre à contribution les retraités en alignant le taux de CSG (actuellement de 6,6%), sur celui des actifs (7,5%). Enfin, en ce qui concerne les fonctionnaires, le rapport Moreau propose de modifier le mode de calcul des retraites, en le faisant reposer sur une période plus longue que les six derniers mois de salaires, au risque de susciter la colère du personnel de la fonction publique.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • kejocol le vendredi 14 juin 2013 à 17:43

    D'abord et en premier lieu, et avant de toucher aux retraites du prive, la retraite des fonctionnaires , y compris la SNCF et EDF, doit etre alignee sur celle du prive, duree, mode de calcul des pensions. Ensuite, on pourra parler de toutes les retraites. jusqu'a ce jour, c'est le prive qui paie pour tous. STOP !!!