Retraites : Ayrault veut créer un «compte-pénibilité»

le
1
Le gouvernement souhaite permettre aux salariés exerçant des métiers pénibles de partir plus tôt à la retraite ou de se reconvertir. » Le travail de nuit touche toujours plus de salariés

Une équipe de nuit qui fore un tunnel en construction, à 5 heures du matin, en banlieue parisienne. C'est le théâtre choisi par le premier ministre Jean-Marc Ayrault, accompagné de la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine et du ministre du Travail Michel Sapin, pour évoquer la création d'un «compte-épargne» pénibilité dans le cadre de la réforme des retraites. «C'est à cela que nous réfléchissons», a déclaré le premier ministre à l'issue de la visite. Il doit rencontrer les partenaires sociaux les 26 et 27 août pour leur présenter les pistes de la réforme, qui sera présentée en conseil des ministres le 18 septembre.

A la sortie du tunnel, après avoir pris un café avec les ouvriers sous terre, le chef du gouvernement a affirmé qu'il faut, dans le cadre de...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jyth01 le mardi 13 aout 2013 à 12:39

    Zero pointé est encore dans la manipulation: meme de petites connaissances en gestion et le bon sens (et egalité fraternité) demontrent qu'il faut faire partir plus tot les métiers pénibles et plus tard fonctionnaires et régimes spéciaux. Cela éviterait de pénaliser encore le privé, entreprises et empoyés par des cotisations supplémentaires