Retraite : un salarié sur deux partira avant 62 ans

le
1
Grâce au dispositif pénibilité, le nombre de salariés partant de manière anticipée grimpera à 330.000 par an.

En matière de retraite, l'exception est bien partie pour devenir la règle. Le gouvernement a beau ne pas avoir touché à l'âge de départ à 62 ans dans le projet de loi de réforme des retraites présenté mercredi, il ne cesse de le rogner. Sans le dire. À tel point qu'à la fin de la décennie un salarié sur deux pourra techniquement partir en retraite avant ses 62 ans, et ce avec une pension complète. Pour être très précis, 330.000 salariés par an pourront d'ici la fin de la décennie partir en retraite dès 60 ans, sur un total de 635.000 à 730.000 départs attendus par l'assurance-vieillesse (Cnav). Bref, les dérogations à un départ à 62 ans - à compter de 2017, suite à la réforme Woerth de 2010 - concerneront chaque année entre 45,2 % et 51,9 % des aspirants retraités.

La réforme des retraites cuvée 2013 introduit une nouvelle usine à exceptions qui...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • MAM34090 le lundi 30 sept 2013 à 21:18

    Lecteur assidu du forum ALU (PP), j'espère avoir droit à quelques années de réduction au titre de la pénibilité...