Retraite : quelles démarches en cas de décès ?

le
0

Lorsque le décès d'une personne enretraitesurvient, ses proches doivent effectuer certaines démarches afin de prévenir l'administration. Il faut ainsi contacter la caisse de retraite.

Suspendre le versement de la pension

Dans le cas difficile du décès d'une personne retraitée, l'une des premières démarches à faire est de prendre contact avec la caisse de retraite du défunt. Cela doit être fait rapidement par le conjoint survivant, s'il y en a un et sinon, par un membre de la famille ou un proche. Un courrier doit être envoyé à la caisse de retraite, avec l'acte de décès précisant la date de décès et le numéro de sécurité sociale de la personne.

Le versement de la pension de retraite doit, bien sûr, être suspendu. Néanmoins, il intervient une dernière fois durant le mois du décès et ce, qu'il survienne en début ou en fin de mois. Attention : en cas d'oubli de signalement à la caisse de retraite, les pensions versées indûment devront être restituées.

Les démarches diverses

Outre la Caisse de retraite du défunt, différents organismes et administrations doivent être contactés : les compagnies d'assurance et notamment d'assurance vie, le propriétaire si la personne vivait seule, EDF-GDF, les opérateurs de téléphonie, la Caisse d'allocation familiale, les organismes de prévoyance...

La demande de pension de réversion

Dans un couple marié, lorsque l'un des deux conjoints retraités décède, le conjoint survivant est en droit de faire une demande de pension de réversion. Cette pension est attribuée selon le nombre d'années de mariage.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant