Retraite : quelle limite d'âge maximale ?

le
1

Certains assurés, du secteur public ou privé, ne souhaitent pas forcément partir en retraite à l'âge légal fixé pour leur départ. Il est parfois possible de repousser cette limite.

Âges limites pour les fonctionnaires

Il arrive, pour des raisons diverses, qu'un fonctionnaire ou agent non titulaire souhaite poursuivre son activité au-delà de l'âge limite fixé pour sa retraite. Pour les fonctionnaires de la catégorie sédentaire nés avant le 1er juillet 1951, l'âge limite d'activité est établi à 65 ans. La limite atteint 67 ans pour une personne née en 1955. Dans la catégorie active, le départ est plus tôt : 60 ans pour les fonctionnaires nés avant juillet 1956.

Des dérogations possibles

Les fonctionnaires ont la possibilité de partir au-delà de l'âge maximal fixé, dans certains cas. Ainsi, un fonctionnaire ayant un ou plusieurs enfants à charge peut bénéficier d'un report de départ en retraite de l'ordre d'un an par enfant. Ce report ne pourra pas dépasser trois ans.

De ce fait, certains agents du secteur public pourront partir en retraite au-delà de l'âge de 73 ans pour les catégories sédentaires, et au-delà de 68 ans pour les catégories actives.

En cas de retraite incomplète, un agent peut demander à poursuivre son activité pendant dix trimestres afin de bénéficier d'une retraite taux plein.

Dans le privé

Les travailleurs du secteur privé ont plus de possibilités, quant à la date de leur départ. Si l'employeur est d'accord et ne rompt pas le contrat de travail, le salarié peut travailler jusqu'à ses 70 ans.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3493130 le samedi 26 jan 2013 à 16:47

    Avant 1981, l'âge de départ à la retraite était bien 65 qu'il m'en souvienne ? On vivait moins longtemps aussi donc voilà une cause des déficits même si la retraite à 55 ans de certains s'avère très agréable (sur le dos des autres).