Retraite progressive peu de candidats

le
0

Le dispositif de la retraite progressive a été mis en place en 1988. Il donne la possibilité de toucher une partie de sa pension de retraite en continuant à travailler à temps partiel.

La retraite progressive : de quoi s'agit-il ?

Mis en place en 1988, le système de la retraite progressive donne la possibilité à des personnes ayant atteint l'âge d'ouverture des droits à la pension de retraite de poursuivre une activité salariée, à temps partiel. Il est ainsi possible de cumuler le revenu de son emploi à temps partiel et une partie de sa retraite de base. L'avantage de ce système est qu'il permet de continuer à cotiser et, ainsi, d'améliorer sa pension de retraite définitive. On peut prétendre à la retraite progressive à condition de justifier de 150 trimestres validés.

Seulement 5 208 bénéficiaires

Selon les chiffres de la caisse nationale d'assurance vieillesse, on comptait fin décembre 2015 seulement 5 208 bénéficiaires de la retraite progressive. Parmi ces personnes, on relève 63,5 % de femmes, âgées en moyenne de 62 ans et sept mois. La CNAV souligne que ce dispositif, malgré son ancienneté, reste méconnu des retraités. Une récente réforme, en décembre 2014, a pourtant simplifié les conditions d'accès à ce dispositif pour en faire bénéficier davantage de personnes.

Une hausse en 2015

La modification des conditions d'accès a néanmoins entraîné une augmentation du nombre de retraités dans ce dispositif. Cette hausse est de 158 %, mais la part des départs en retraite progressive, au regard de l'ensemble des départs en retraite, n'atteint que 0,6 %.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant