Retraite : pas d'allongement pour la génération? 1956

le
0
Le compteur devrait rester bloqué à 41,5 ans de cotisation, estime le président du Conseil d'orientation des retraites.

Le Conseil d'orientation des retraites (COR) a officiellement rendu son avis ce mercredi : sans surprise, la génération 1955 devra bien cotiser 166 trimestres (41,5 ans) pour obtenir une pension à taux plein. Simple constatation, et non pas «préconisation», a insisté le président du COR, Raphaël Hadas-Lebel, parlant d'un « avis contraint » : la loi institue une proportionnalité entre espérance de vie et durée de cotisation, et demande au Conseil de procéder à une simple règle de trois.

Cette même règle de proportionnalité fait qu'il est «raisonnable de penser que pour la génération 1956, le calcul n'entraînera pas un trimestre de plus», a avancé Raphaël Hadas-Lebel. Sauf à ce que l'Insee fasse état d'ici 2012 - lorsque le COR aura à se pencher sur cette génération 1956 - d'un improbable bond de l'espérance de vie...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant