Retraite : les syndicats désunis

le
8
Alors que la CGT veut une «maison commune des retraites», la CFDT défend un «rapprochement entre régimes», et Force ouvrière se refuse à toucher à la durée de cotisation.

o CGT: retour aux 60 ans

La CGT campe sur ses positions. «Nous n'accepterons pas de remise en cause des droits à la retraite par une énième réforme, a martelé Thierry Lepaon, son secrétaire général. Il faut au contraire ouvrir de nouveaux droits.» La CGT prône un retour en arrière via le rétablissement de l'âge de départ à 60 ans pour tous. Et veut que la pension représente au minimum 75 % du dernier salaire tout en restant supérieure au smic. Elle milite pour la création d'une «maison commune des retraites» qui offrirait un socle de droits à tous les salariés. Elle ne veut pas entendre parler en revanche de régime unique des retraites, cher à la CFDT, synonyme à ses yeux de fusion.

o CFDT: plus d'équité

La CFDT n'obtiendra pas la réforme systémique des retraites dont elle rêve. «Ce n'est pas ce qui est envisagé, sans doute le pays n'est pas mûr pour cela», s'est résigné Laurent Berger, son patron. À la place, il réclame «des mesures de justice sociale beaucoup plus fortes». Laurent Berger a aussi changé son fusil d'épaule sur un «rapprochement entre régimes» public et privé: salariés du privé et fonctionnaires doivent être «traités de la même manière», via l'allongement de la durée de cotisation. Le mode de calcul des pensions du public? Un «faux problème» car les primes des fonctionnaires ne sont pas prises en compte.

o FO: pas rassurée

Jean-Claude Mailly n'a pas été «rassuré» par la prestation de François Hollande. Le patron de FO parle même d'hypocrisie sur l'allongement de la durée de cotisation. «Quitter son travail à l'âge légal de départ, 62 ans, sera rendu, dans les faits, impossible, a-t-il réagi. Et pourquoi le faire maintenant si ce ne sera pas effectif avant 2025?» Jean-Claude Mailly est contre la suppression de l'abattement de 10 % sur l'impôt sur le revenu qui rendrait imposables 790.000 retraités supplémentaires. Quant au sort des fonctionnaires, FO, premier syndicat dans la fonction publique d'État, a la même ligne que la CGT et la CFDT: pas touche à leur mode de calcul des pensions. Pour lui, la menace n'est pas écartée.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fbordach le jeudi 20 juin 2013 à 18:39

    Ouarf! Courage, fuyons... Une réforme dans la justice et l'équité. Les fonctionnaires et les syndicalistes des sociétés aux régimes de retraites spéciaux en rigolent encore. Allez, le changement c'est pas pour maintenant, on reprendra la copie dans 2 a 3ans, quand nous serons encore un peu plus sinistrés.

  • loup333 le mardi 18 juin 2013 à 16:37

    Frinie1 : tu es mal renseignée car l'alignement public/privé se ferait sans intégrer les primes des fonctionnaires!! ds le cas contraire ça couterait trop chere à l'état. Ce n'est donc pas une solution!

  • mlemonn4 le mardi 18 juin 2013 à 16:06

    Que l'on uniformise le droit à la retraite (public et privé) sur 10 ans, que l'on fasse cotiser ceux qui n'ont jamais cotisé! Que l'on demande aux grandes entreprises, syndicats du public et politiques qui ont, depuis 30 ans avalisé les pré-retraites à 55 ans et moins et créé le déficit des retraites du privé, de payer leurs erreurs de gestion; que l'on supprime ce COR incompétent et tous ses régimes spéciaux insupportables et puis que nos élus et politiques montrent l'exemple, après on verra!

  • M3296765 le mardi 18 juin 2013 à 15:31

    cela doit finir inéluctablement par un beau duel, dans la rue comme les anciens western.....

  • M3296765 le mardi 18 juin 2013 à 15:30

    cela doit finir inéluctablement pa

  • M2135936 le mardi 18 juin 2013 à 10:24

    Salariés du privé vous n'êtes pas défendus : boycottons les syndicats au service des privilégiès.

  • frinie1 le mardi 18 juin 2013 à 09:51

    Si les retraites du public étaient égales à celle du privé, pourquoi les syndicats seraient ils contre un alignement ? C'est bien la preuve que le régime du public est très nettement favorable.Allez sur le site "sauvegarde-retraites" pour vous rendre compte si besoin

  • lorant21 le mardi 18 juin 2013 à 09:18

    Seuls comptent les régimes spéciaux: pas touche aux privilèges!