Retraite : les jeunes misent sur l'épargne

le
0
Les jeunes Français, moins confiants dans le régime par répartition que leurs aînés, font davantage appel aux produits d'épargne pour garantir leurs revenus.

En matière de retraite, les générations se suivent mais ne se ressemblent pas... et les jeunes générations comptent davantage sur elles-mêmes que sur le régime par répartition pour assurer les revenus de leurs vieux jours. Selon le baromètre publié ce mercredi par l'assureur Axa - et réalisé au mois de mars 2010, soit avant la réforme des retraites - 70% des 25-34 ans et 71% des quadras se disent préoccupés par la dégradation du système de retraite, contre seulement 57% des actifs seniors et 42% des retraités. L'étude révèle aussi que 92% des jeunes perçoivent la retraite comme «un moment de vie qu'ils doivent préparer financièrement». La moitié d'entre-eux pensent même qu'ils ne profiteront de leur retraite qu'en continuant à travailler pendant cette période, qui marque pour eux le début des problèmes financiers. Cette vision pessimiste est cette fois-ci largement partagée par les seniors actifs (âgés de plus de 50 ans)- qui sont 64% à penser que la retraite est une étape difficile, ainsi que par les retraités qui pensent à 64% que leurs revenus sont désormais insuffisants.

D'où peut-être ce comportement d'anticipation qui semble gagner du terrain. Car l'étude dépeint surtout une jeune génération prévoyante, qui commence à épargner à 37 ans en moyenne ... soit huit ans avant les retraités actuels qui pour la plupart n'avait pas mis d'argent de côté avant leurs 45 ans. Les 25-34 ans estiment en effet que les contributions aux régimes de retraite par répartition ne leur permettront d'obtenir qu'un peu plus de la moitié des revenus nécessaires quand ils cesseront de travailler.Ils se tournent donc vers l'épargne privée principalement par ordre de préférence, vers les produits bancaires (livrets), les produits d'épargne retraite, notamment ceux qui sont accessibles dans leurs entreprises (Perp, Perco...) et l'immobilier.

Les sommes placées sont également plus importantes . Si les Français épargnent en moyenne 2.000 euros par an, un tiers des moins de 40 ans placent plus de 2400 euros. Ce qui reste néanmoins très en deçà de la moyenne européenne située à 4500 euros annuels.

LIRE AUSSI :

» VIDÉO - Devenez riche : six semaines pour améliorer ses finances

» Le rachat des années d'études moins coûteux dès janvier

» L'épargne retraite sous-utilisée (BPCE)

» Emplois et retraites : les économistes divisés

» Vade mecum du régime général des retraites

»Préparer sa retraite à tous les âges

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant