Retraite : Hollande ne réformera pas le public

le
0
Le président a aussi annoncé un plan pour lutter contre les offres d'emplois vacants dans les entreprises et ouvert les emplois d'avenir aux jeunes qualifiés des banlieues difficiles.

Ouvrir un nouveau front dans la bataille de l'emploi tout en refermant les portes dangereusement ouvertes sur les retraites, c'est ce à quoi s'est attelé François Hollande lors du coup d'envoi jeudi de la deuxième grande conférence sociale. Sur les retraites, le président a confirmé ce qu'il avait déjà dit dimanche soir sur M6. «La réforme ne doit pas ajouter une peur à une autre», a-t-il martelé, excluant tout nouveau report de l'âge légal de départ au-delà de 62 ans.

Tout en réaffirmant sa préférence pour un allongement de la durée de cotisation, le chef de l'État a également verrouillé la porte d'un rapprochement des modes de calcul des pensions du public et du privé. Au motif que, malgré une différence à l'avantage des fonctionnaires et des salariés des régimes spéciaux...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant