Retraite et période de chômage : comment ça marche ?

le
0

Il est fréquent de traverser une ou plusieurs périodes de chômage. Qu'il s'agisse de périodes couvertes par les indemnités ou non, elles pourront être prises en compte pour la retraite.

Le cas des périodes de chômage indemnisées

Les mois de chômage durant lesquels le salarié a reçu une indemnité seront en effet pris en compte par la caisse d'assurance du titulaire, et les trimestres indemnisés seront assimilés à des trimestres d'assurance entrant dans le calcul de la retraite.

L'allocation de chômage est ainsi concernée, de même que les allocations d'aide telles que l'allocation spécifique de solidarité. On notera que 50 jours d'indemnisation chômage sont validés en tant qu'un trimestre dans le régime général, avec une limite de quatre trimestres d'assurance par année.

Le cas des périodes de chômage non indemnisées

Là aussi, les périodes de chômage entrent en compte, mais uniquement pour les régimes de base. Des conditions sont aussi appliquées. Seule la première période non indemnisée, jusqu'à une durée d'un an, est prise en compte.

Par la suite, chaque période d'une année non indemnisée peut être retenue si l'assuré a au moins 55 ans à la fin de sa période d'indemnisation de chômage. Il doit également justifier de 20 ans de cotisation, au minimum.

Calcul du montant

Dans le calcul du montant de la retraite, les indemnités et allocations ne sont pas prises en compte parmi les vingt-cinq meilleures années permettant d'évaluer la pension. Elles seront donc mentionnées sur le relevé de carrière, sans montant de salaire associé.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant