Retraite et droit à l’information

le
0

Le droit à l'information pour chaque assuré est établi par la loi. Il prévoit un ensemble de dispositifs visant à informer chaque personne sur ses droits à la retraite. Explications.

Droit à l'information, une loi

L'article 10 de la loi du 21 août 2003, étendu avec l'article 6 de la loi du 9 novembre 2010 stipule un droit à l'information sur les modalités de la retraite, pour chaque assuré. Ainsi, chaque personne doit recevoir un ensemble de documents tout au long de sa carrière, afin de comprendre le fonctionnement de la retraite, mais aussi d'obtenir une estimation du montant de sa pension, pour un départ à l'âge légal. Pour cela, aucune démarche n'est à effectuer.

Légalement, un premier document comportant des informations générales est adressé en début de vie professionnelle. Tous les cinq ans à partir de 35 ans, l'assuré reçoit un courrier récapitulant l'ensemble de ses droits. Enfin, l'estimation est établie à partir de 55 ans.

Le relevé de carrière

Envoyé tous les cinq ans dès 35 ans, le relevé de carrière est un document central puisqu'il est établi par les organismes de retraite obligatoire de l'assuré. Ce dernier a pour tâche de relire et vérifier les informations collectées sur sa carrière.

Corriger les éventuelles erreurs

L'information de l'assuré a pour objectif de préparer le départ en retraite dans les meilleures conditions. C'est pourquoi les éventuelles erreurs de dates et noms ou les oublis de contrats de courtes durées doivent être signalés à la Caisse de retraite pour correction.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant