Retraite et bénévolat

le
0

47% des plus de 60 ans seraient bénévoles dans une association. Aussi, si près de la moitié des seniors sont concernés, la question de savoir quel est l’impact du bénévolat sur la retraite est très importante. Pourtant, il n’est pas encore prévu de recevoir des trimestres supplémentaires pour votre engagement. Pour le moment, seulement.

Pas (encore) de trimestres en plus

À l’heure actuelle, le bénévolat n’a pas d’incidence directe sur la retraite. En effet, la loi ne propose pas le rachat de trimestres en échange de l’exercice d’une activité non rémunérée. Pire, si vous étiez salarié de l’association avant votre départ en retraite, vous pourriez ne pas pouvoir y exercer d’activité bénévole.
Cela dit, cette situation a déjà été longuement discutée, et il y a fort à parier que la loi finisse par donner une compensation, quelle qu’elle soit, aux retraités bénévoles. En la matière, c’est un député UDI, Yannick Favennec, qui se charge de faire bouger les choses : en 2016, il proposera pour la quatrième fois que le bénévolat donne droit à des trimestres supplémentaires. Et il n’est pas seul : en avril 2015, c’est le président de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone, qui avait mis le sujet sur la table.
C’est le monde associatif lui-même qui a exprimé sa réserve. L’association France Bénévolat s’était dite, en 2015, « très réservée à toute forme de reconnaissance matérielle ». Toutefois, il reste fort probable que le texte finisse par être accepté.

Les places sont nombreuses

Cette probabilité est d’autant plus importante que le monde associatif a besoin que l’on s’engage. Les places de présidents, secrétaires et autres trésoriers sont nombreuses. D’après une enquête de 2013, 44% des 1,3 million d’associations éprouvaient des difficultés à trouver des successeurs à ces postes.
D’après le journal Le Monde, si un système de cotisations par bénévolat était mis en place, il serait semblable au service civique, qui s’adresse aux jeunes. Ce système confie des missions d’intérêt général pour une période courte (de 6 à 12 mois), ce qui donne droit à des trimestres cotisés. Les cotisations de retraite pour le bénévolat pourraient s’en inspirer.

En attendant, demandez un remboursement

Si l’engagement bénévole ne donne pas (encore) droit à des trimestres supplémentaires, cela ne signifie pas qu’il ne soit pas intéressant. Vous avez la possibilité de vous faire rembourser vos frais, soit auprès de votre association, soit en demandant une réduction d’impôt. Attention cependant, car ce remboursement est plafonné et soumis à conditions.

Trucs et Astuces

Vous peinez à trouver une association qui vous plaise ? Voici l’un des sites susceptibles de vous intéresser : https://www.france-volontaires.org/-Volontariat-retraite-. Mais un autre excellent moyen de trouver est simplement le bouche-à-oreille.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant