Retraite et allocation de olidarité aux personnes âgées

le
0

L'Allocation de Solidarité aux Personnes Agées (ASPA) est versée aux personnes de plus de 65 ans, sous plusieurs conditions. Elle a pour but de fournir un complément de retraite.

L'allocation de solidarité aux personnes âgées : principe

De nombreuses personnes se trouvent à la retraite, avec une faible pension ne permettant pas de couvrir tous les besoins. L'allocation de solidarité aux personnes âgées a pour objectif d'élever les revenus jusqu'à un montant minimum de ressources.

Cette allocation est versée par la caisse de retraite de la personne, versant déjà la pension de retraite ou de réversion. Elle peut également être gérée par un service de la Caisse des Dépôts et Consignations, lorsque la personne ne dépend d'aucun régime d'assurance vieillesse. L'ASPA se forme de l'allocation de base et d'un complément, délivré par le Fonds national de solidarité vieillesse.

Qui est concerné ?

L'ASPA peut être versée sous certaines conditions. Tout d'abord, le bénéficiaire doit être âgé de 65 ans ou de l'âge légal de départ à la retraite. Il est aussi impératif de résider en France ou dans un département d'outre-mer et de justifier de ressources mensuelles limitées.

Il est à noter que cette allocation n'est pas versée automatiquement : elle doit faire l'objet d'une demande.

Les autres conditions

L'ASPA est calculée selon le montant des ressources du demandeur. Si ce dernier bénéficie d'une succession d'un montant supérieur à 39 000 ?, le montant de l'allocation versée jusqu'alors sera récupéré sur cette portion supérieure.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant