Retraite des professionnels du secteur culturel

le
0

Les professionnels du secteur culturel représentent les artistes et techniciens travaillant dans le cinéma ou l'audiovisuel. Une retraite de base et complémentaire est prévue.

La retraite de base

Pour les techniciens et artistes exerçant dans le secteur du cinéma, de l'audiovisuel ou dans les arts vivants, il existe tout d'abord une retraite de base. Celle-ci est gérée par la Sécurité Sociale. Comme pour les autres régimes, les cotisations sont versées par les salariés lors de chaque contrat de travail, mais aussi par les entreprises les employant. Ces cotisations patronales sont versées à la Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse (CNAV).

La retraite complémentaire

La pension de retraite complémentaire relève de l'Institution de retraite de la presse et du spectacle (IRPS) et de l'Institution de retraite des cadres de la presse et du spectacle (IRCPS). Le groupe Audiens gère ces institutions, qui dépendent de l'Agirc (Association générale des institutions de retraite des cadres) et l'Arrco (Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés). Les cotisations pour la retraite complémentaire sont prélevées directement sur le salaire.

La capitalisation individuelle et collective

Les salariés ont la possibilité de se constituer un capital pour la retraite par le biais de la retraite supplémentaire collective. Sa fiscalité est intéressante. Enfin, le professionnel du secteur culturel peut choisir de constituer une retraite supplémentaire individuelle en alimentant un Plan d'Épargne retraite Populaire (PERP).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant