Retraite : des applis utiles pour s'informer, moins pour simuler

le
1
L'assurance-retraite a lancé la sienne, comme le Cercle des épargnants ou quelques spécialistes, à l'image de Malakoff Médéric cette semaine.

Trouver les réponses aux questions que l'on se pose sur sa retraite en pianotant sur smartphone, c'est possible, grâce aux applis qui se multiplient et s'enrichissent. Celle de l'assurance-retraite, baptisée Retraite Secu, fournissait déjà toute l'actualité de la retraite de base du régime général et les réponses aux questions fréquentes. Depuis début février, elle donne aussi accès au relevé de situation individuel, à condition de s'être pré-inscrit sur Internet. En prime, des infos sur l'action sociale de l'assurance-retraite, la possibilité de consulter le calendrier des paiements...

Plus pédagogique, celle de Malakoff Médéric (Toute ma retraite) a vu le jour mi-février. Agréable à utiliser, elle propose par exemple de courtes vidéos pour expliquer les points clés du calcul des pensions. On y consulte aussi les actualités, les réponses aux questions des internautes, et on peut livrer ses interrogations à la sagacité des «experts retraite» du groupe. À condition de prendre le temps de rentrer quelques chiffres (premier emploi, salaire actuel...), l'appli livre même une simulation du montant probable de la future pension. Un chiffre à prendre avec prudence, car les données prises en compte sont trop succinctes pour offrir un résultat fiable.

Des simulations «approximatives»

Le simulateur d'Info Retraite, l'appli du Cercle des épargnants (un think tank sur l'épargne et la retraite), est plus sophistiqué et donne donc sans doute un résultat plus proche de la réalité. C'est une des rares aussi à mettre en avant de longues explications sur les caractéristiques des placements utiles pour préparer cette nouvelle étape de la vie.

Ceux qui souhaitent plus d'informations, des simulations plus étoffées, ou des échanges avec d'autres retraités trouveront leur bonheur sur Internet. Les sites dédiés à la retraite y foisonnent. Beaucoup ont été imaginés par des assureurs, avec l'arrière-pensée d'acquérir une légitimité sur le sujet, et d'inciter les internautes - convaincus que leurs futures pensions seront trop maigres - à souscrire des produits d'épargne.

Les simulateurs proposés tentent d'estimer le futur montant de la retraite. Mais ils sont souvent trop simples pour être justes. «Nous avons recalculé sur cinq cas les retraites évaluées par certains de ces simulateurs. Les écarts avec un calcul précis d'après la carrière passée étaient importants: +40% dans un cas, -60% dans l'autre....», relève Emmanuel Grimaud, président de Maximis Retraite, société spécialisée en optimisation de retraite

Cette société propose elle aussi un site, simul-retraite.fr. Seul le premier calcul détaillé y est gratuit. Pour en faire d'autres, par exemple pour chiffrer l'impact d'une période de chômage, d'une baisse de salaire, ou d'un départ à la retraite différé, l'internaute doit débourser entre 9 et 69 euros.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le lundi 4 mar 2013 à 10:50

    Autant c'est simple de simuler une retraite avec 25 ans au plafond dans le même régime, autant c'est mission impossible avec des salaires toujours en deçà du plafond. Ne parlons même pas de ceux qui ont changé 10 fois de régime, car là c'est IMPOSSIBLE.