Retraite de réversion : explications

le
0

La retraite de réversion est une somme versée au conjoint d'un salarié décédé avant ou pendant sa retraite. Elle représente une partie de la pension dont la personne aurait bénéficié.

Retraite de réversion : qui concerne-t-elle ?

La retraite de réversion est une aide financière versée au conjoint d'un salarié ou fonctionnaire décédé avant ou pendant sa retraite. La somme allouée représente une partie de la retraite à laquelle aurait pu prétendre la personne disparue, ou qu'elle recevait.

Cette retraite de réversion est généralement de 54 % du montant de la retraite, dans le cadre du régime général.

Des conditions précises

Pour recevoir la retraite de réversion, il est nécessaire de remplir plusieurs conditions. Tout d'abord, un critère de ressources est posé au conjoint survivant. Le plafond pour une personne seule est de 19 177,60 ? par an. Par ailleurs, il faut être âgé d'au moins 55 ans pour faire une demande, mais aussi avoir été marié au salarié décédé. Une retraite de réversion peut être versée après divorce, le montant de la pension sera alors calculé selon les années de mariage.

Faire la demande de retraite de réversion

Cette retraite n'est pas accordée systématiquement, elle doit faire l'objet d'une demande de la part du conjoint survivant. Il s'adressera à la caisse de retraite du salarié et adressera le formulaire complété à la dernière caisse à laquelle a cotisé la personne décédée. Un acte de naissance du conjoint disparu est à joindre pour l'étude du dossier.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant