Retraite "chapeau" : de quoi s'agit-il ?

le
0

La retraite chapeau ou retraite surcomplémentaire, peut être proposée par l'employeur aux cadres supérieurs ou aux cadres dirigeants. Elle vient s'ajouter à la pension de retraite normale.

Retraite chapeau, le principe

La retraite surcomplémentaire, couramment appelée retraite chapeau, porte bien son nom puisqu'elle consiste précisément à compléter la pension de retraite du régime de base et la retraite complémentaire d'un salarié.

Pour être perçue, elle doit obligatoirement être proposée par l'employeur. Généralement, celui-ci réserve la retraite chapeau à ses cadres supérieurs ou aux cadres dirigeant l'entreprise. Elle est versée à l'âge légal de départ en retraite, alors que la pension du régime de base est débloquée. Il ne s'agit pas d'un capital unique, mais d'une pension régulière, accordée au salarié, proportionnelle à son salaire en activité et à son ancienneté au sein de l'entreprise.

Son fonctionnement

La retraite chapeau peut fonctionner selon deux systèmes : le régime à prestations définies ou le régime à cotisations définies. Dans le premier cas, l'entreprise s'engage à verser un montant de retraite fixé avant le départ en retraite. Avec le régime à cotisations définies, les cotisations du salarié sont versées sur un compte individuel.

Qui gère la retraite chapeau ?

L'entreprise du salarié doté d'une retraite chapeau n'assure pas la gestion de cette pension. Elle peut être confiée à une banque, à une société d'assurances ou encore à une institution de prévoyance issue des régimes de retraite complémentaire.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant