Retraite anticipée des fonctionnaires le coût dans le viseur

le
0

La retraite anticipée est une possibilité réservée aux agents de la fonction publique, dans différents cas de figure. Le coût de ce dispositif a été évalué par le ministère des finances.

Retraite anticipée : pour qui ?

Le dispositif de la retraite anticipée est accessible aux fonctionnaires, dans certaines situations. Il concerne par exemple la catégorie « active » des agents de la fonction publique, c'est-à-dire les policiers, gendarmes, pompiers, douaniers, infirmiers, gardiens de prison...

Par ailleurs, il est possible de partir en retraite anticipée après une carrière longue, pour les personnes ayant commencé à travailler à 16, 17 ou 20 ans. La retraite anticipée peut enfin être demandée par un agent ayant la charge d'un enfant handicapé à plus de 80%, après un minimum de quinze ans de service.

Quel coût pour ce dispositif ?

Le Sénat a demandé à Bercy, ministère des finances, de donner des indications chiffrées sur le coût que représente ce dispositif de retraite anticipée pour les fonctionnaires. Il ressort qu'un relèvement de l'âge légal de la retraite à 62 ans pour les personnes concernées ferait économiser 2,3 milliards d'euros par an, à l'Etat et à la caisse de retraite des fonctionnaires hospitaliers et territoriaux.

Une réforme non souhaitable

Malgré cette analyse, il ressort que la suppression de la retraite anticipée ne serait pas nécessairement positive pour les finances publiques. De fait, le remplacement d'un fonctionnaire partant en retraite permet le versement d'un salaire inférieur au remplaçant en début de carrière. En outre, le nombre de départs anticipés a tendance à se réduire.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant