Retraite à l'étranger : démarches et conseils

le
0

De nombreux Français décident de s'installer dans un pays étranger après leur départ en retraite. Mais ces personnes peuvent bien sûr toucher leur pension. Point sur les démarches à faire.

Retraite à l'étranger, une tendance

Selon les chiffres du ministère des Affaires étrangères, 200 000 Français se sont installés à l'étranger après avoir atteint l'âge de 65 ans. À ce chiffre s'ajoutent les Français possédant une résidence à l'étranger, dans laquelle ils vivent de trois à six mois par an. Les pays les plus appréciés pour vivre sa retraite bénéficient d'un climat agréable : Portugal, Espagne, Maroc, Chypre. La Thaïlande, Bali ou encore les Philippines sont également plébiscités. Partir à l'étranger ne signifie pas renoncer à sa retraite. Certaines démarches sont néanmoins à effectuer.

Contacter la Caisse de retraite

Avant de partir à l'étranger, il est nécessaire de contacter sa caisse de retraite. Plusieurs justificatifs sont, en effet, à transmettre, pour permettre le versement de la pension de retraite en temps et en heure. La somme peut être virée, réglée par lettre chèque ou encore mise à disposition au guichet d'une banque, selon le pays dans lequel s'installe le retraité.

Le certificat de vie

Dès l'installation dans le pays étranger, l'adresse de résidence est à communiquer à la caisse de retraite primaire et complémentaire. Un certificat de vie doit ensuite être rempli par la mairie ou par un notaire public, ou encore par le Consulat de France dans le pays d'accueil. Ce document est à remplir tous les ans, voire plusieurs fois par an dans certains pays.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant