Retraite à 60 ans : qui pense quoi au Parti socialiste

le
0
VIDÉO - François Hollande a admis qu'il ne reviendrait qu'à la marge sur l'âge légal de départ à la retraite, un engagement pourtant présent dans le projet socialiste. Tour d'horizon des positions des socialistes sur une question hautement sensible.

La retraite à 60 ans, dogme absolu pour les uns, engagement obsolète pour les autres. Le sujet a le don de diviser les socialistes et offre à l'UMP un angle d'attaque contre «l'inconstance» de François Hollande. Si les socialistes évitent d'afficher leurs divergences sur cette question hautement sensible, afin de préserver leur candidat, force est de constater que les positions au sein du parti sont très diverses.

• Martine Aubry: La première secrétaire du PS, qui a eu la haute main sur l'élaboration du projet socialiste, publié fin mai, s'est alignée sur ce socle de base. «Nous rétablirons l'âge légal de départ à 60 ans et l'âge de départ sans décote à 65 ans (…) La pénibilité sera prise en compte», y lit-on, sans plus de précision. Ce projet donne la liberté à chacun de partir à 60 ans, au prix d'une décote si la durée de cotisation n'a pas été atteinte. Lors de la campagne de la primaire, Martine Aubry a aussi défendu, allongement de l'espérance...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant