Retraite à 60 ans : la promesse d'Hollande pourrait faire des déçus

le
18
Des personnes peuvent croire à tort qu'elles sont concernées, notamment parmi les mères de famille et les anciens chômeurs.

C'est le dix-huitième engagement, et l'un des plus remarqués parmi les soixante de François Hollande. «Je ferai en sorte que tous ceux qui ont 60 ans et qui auront cotisé la totalité de leurs annuités retrouvent le droit de partir à la retraite à taux plein à cet âge-là», écrit-il dans son programme. Chaque mot a son importance. En particulier, le verbe «cotiser». «Il va y avoir des déçus» parmi ceux qui pensaient bénéficier de la mesure, craint un syndicaliste spécialiste des retraites, pourtant favorable au dispositif.

La durée prise en compte pour le calcul de la retraite (41 ans pour un taux plein pour la génération 1952, première concernée par la promesse du candidat socialiste) comprend en effet des trimestres cotisés, c'est-à-dire travaillés, mais aussi des trimestres «assimilés» et des majorations. Les périodes assimilées sont celles où le salarié n'a pas cotisé mais où des trimestres lui sont accordés au nom de la solidarité nationale: congé maternité, congé parental, chômage, arrêt maladie long, invalidité, service militaire. Les majorations, elles, concernent surtout les mères de famille (2 années de «bonus» par enfant).

Un dispositif transitoire

Mais Marisol Touraine, en charge du social dans l'équipe Hollande, le confirme: le projet est bien de permettre aux seuls salariés ayant réellement cotisé 41 ans de partir. Les autres devront attendre l'âge légal (60 ans et 9 mois pour la génération 1952, conséquence de la réforme Woerth). Autrement dit, il faudra avoir travaillé dès l'âge de 19 ans, sans aucune interruption, pour prétendre partir à 60 ans pile. «Sous couvert de générosité, on oublie la solidarité», déplore Philippe Pihet, le M. Retraites de FO, constatant que les femmes ayant eu des enfants ou les personnes ayant connu le chômage auront du mal à remplir les critères.

Marisol Touraine estime que 150.000 personnes seront malgré tout concernées. Surtout, elle insiste sur le caractère transitoire du dispositif: «Il s'agit d'une mesure de justice immédiate, pas d'une réforme». Celle-ci est promise fin 2012, après une «négociation globale» avec les représentants des salariés et des entreprises, sans aucune précision sur les orientations que souhaite lui donner le candidat PS.

Autre motif d'interrogation des syndicats et du patronat: la transposition de ce retour limité aux 60 ans dans les régimes complémentaires. Rien ne les y oblige formellement, mais la logique et la simplicité pour les salariés voudraient que l'Arrco et l'Agirc calent leurs règles sur celles que le gouvernement fixera pour le régime général, comme ils l'ont toujours fait. Or, si le PS a prévu le financement de sa mesure pour le régime de base (0,2 point de cotisation supplémentaire par an, face à un coût passant d'un milliard d'euros en 2012 à cinq milliards en 2017), il reviendra aux partenaires sociaux de s'en charger pour les caisses complémentaires, qu'ils cogèrent. Or l'Agirc-Arrco, qui ne peut pas s'endetter, puise déjà dans ses réserves. Le sujet n'a pas été abordé dans les instances des deux caisses «mais il est dans toutes les têtes», confient deux administrateurs. Le patronat a commencé à faire ses calculs.

LIRE AUSSI:

» Hollande dévoile ses «60 engagements pour la France»

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • olivie91 le vendredi 3 fév 2012 à 15:25

    Oui mais parfois année pleine de chomage. Renseignements pris à priori année indemnisée vaut 4 trimestes cotisés.Au pire les racheter dans le système le moins cher.Perso j'étais pour une retraite à la carte et un départ à 60 ans car il y a tant de choses à faire.Après on vit avec ce que l'on a et ça n'empêche pas de se faire plaisir. Par ailleurs pour le financement enlever le -10% de déduction progessif au delà de 1500 euros. Faire aussi un vrai munimum veillesse, car actuellemnt n'existe pas.

  • peggy111 le vendredi 3 fév 2012 à 14:56

    ce qu il faut savoir c est que il faut 200 heures de smic pour un trimestre cotise 800heures vous avez cotise pour l annee egale 4 trimestre meme si apres ses 800heues vous avez ete aux chomagevos 4 trimestre son assures

  • frk987 le vendredi 3 fév 2012 à 14:18

    Je fais parti de ceux qui ont cotisé sans interruption depuis 18 ans jusqu'à 60 ans mais je n'en tire aucune gloire, c'est la chance de n'avoir pas connu le chômage ni la maladie ni le service militaire et donc grace à ces c... de socialos j'aurais encore l'avantage de partir plus tôt !!!N'importe quoi, comme d'hab tout est fait pour dire l'inverse de la droite.Vaste programme.

  • jcs63 le vendredi 3 fév 2012 à 14:07

    Tous a fait d'accord avec olivie91 le plafonnement des retraites à 3000 Euros car combien vivent avec moins et en travaillant....!!!

  • olivie91 le vendredi 3 fév 2012 à 12:20

    Ne pa oublier que ceux qui sont nés vers 1955 on leur a ajouté 50% de boulot.Ne pas oublier que le service militaire a stopé des carrières pour peau de balle. Ne pas oublier que cette génération a été la première à connaitre le chomage et que l'on était déjà "vieux" dans la récession de 1996. Ne pas oublier qu'un retraité dépense tout et fait du bénévolat. Par contre limiter les retraites à 3000 euros car ce n'est pas de la capitalisation et c'est bien suffisant..

  • guydess1 le vendredi 3 fév 2012 à 12:16

    Hollande n'a jamais dit qu il mettrait la retraite à 60 ans pour tous. De ce côté là il ne decevra personne. Avec la droite la retraite passera à 65 ans assez rapidement... entre la peste ou le choléra... les francais ne sont pas dupes et les classes moyennes ne supportent plus de se faire ponctionner alors à bientôt aux élections. mdr

  • couronee le vendredi 3 fév 2012 à 11:36

    Hahahaha! J'adore le titre! Car pour ne pas être déçus, je crois qu'on ne va effectivement ne pas être déçus! Hahahaha!

  • parrot12 le vendredi 3 fév 2012 à 10:32

    C'est aux femmes qui n'ont pas le nbre de trimestres cotisés qu'il faut donner la retraite à taux plein à 65 ans au lieu de 67ans . Alors , Monsieur Hollande, quand allez-vous afficher un peu de solidarité pour toutes ces mères de famille ?

  • marc2750 le vendredi 3 fév 2012 à 10:22

    A y.tiruz . Je ne vois quel privilège il y à a avoir cotisé dès l'age de 19 ans voir moins sans interruption. Mare de tout ces gens qui ont commencé à travailler à 28 ans et veulent prendre leur retraite à 55 ans.

  • mlaure13 le vendredi 3 fév 2012 à 09:52

    N'oublions pas que, tant que tout le "système"ne sera pas réformé...tous les prétendants au "trône républicain" nous la mèttrons profondément !!!...