Retrait russe de la Syrie: l'opposition syrienne veut du concret

le
0

Alors que les premiers bombardiers russes sont revenus en Russie mardi 15 mars après l'annonce surprise de Vladimir Poutine du désengagement du gros de son contingent militaire de Syrie, l’opposition syrienne à Genève a assuré mardi vouloir “voir sur le terrain” l’application de cette décision. Durée: 01:05

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant