Retrait de pays africains de la CPI : un coup fatal pour l'institution ?

le
0

Après le Burundi et l'Afrique du sud, la Gambie annonce son retrait de la Cour pénale internationale (CPI). La Gambie accuse la Cour de "persécution à l'égard des Africains" et en particulier de leurs dirigeants. Fondé en 2002, ce tribunal permanent est chargé de juger les crimes de guerre, crimes contre l'humanité et génocides que les États sont incapables ou refusent de poursuivre en justice. Les critiques contre la CPI sont-elles justifiées ? La CPI est-elle impartiale ?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant