Retours de vacances : attention, Bison futé voit rouge samedi

le
0
Retours de vacances : attention, Bison futé voit rouge samedi
Retours de vacances : attention, Bison futé voit rouge samedi

Les vacances d'été se terminent et pour la dernière grande vague de retours, le week-end s'annonce difficile. Tout particulièrement la journée de samedi qui est classée rouge au niveau national par Bison futé.

 

Pour ce dernier week-end du mois d'août, « l'essentiel des flux routiers concerne les retours depuis les régions côtières vers les grandes métropoles », indique Bison futé qui prévoit trois jours « difficiles sur les routes dans ce sens de circulation, plus particulièrement samedi 27 août ,rouge au niveau national ».

 

Difficultés prévues dans la vallée du Rhône

 

« Les usagers devraient aussi rencontrer des difficultés en direction du sud dans la traversée de Lyon, puis en vallée du Rhône et enfin sur les axes du pourtour méditerranéen », indique les prévisionnistes.

 

Les journées de vendredi et de dimanche sont classées orange dans le sens des retours au niveau national. En revanche, pour la journée de lundi, Bison futé voit vert sauf en Ile-de-France (orange), où les vacanciers sont attendus en nombre sur les autoroutes A10 et A6.

 

Dans le sens des retours, Bison futé recommande d'éviter les grands axes de liaison de la moitié sud du pays (A7, A8, A9, A61, A63), vendredi et samedi entre 10 heures et 20 heures. Vendredi, il est préférable d'éviter les rocades de Bordeaux et de Lyon jusqu'à 22 heures et un retour vers Paris par l'A6 et l'A10 entre 15 heures et 21 heures.

 

Samedi, mieux vaut ne pas emprunter les grands axes de liaison de la moitié nord du pays entre 15 heures et 20 heures et les secteurs de Tours (Indre-et-Loire), Orléans (Loiret), Paris (A10, N118 et A6) jusqu'à 21 heures.

 

Dimanche, Bison futé déconseille d'emprunter l'autoroute A7, dans la vallée du Rhône, en remontant vers Lyon (Rhône) et l'autoroute A9 de Montpellier (Hérault) à Orange (Vaucluse) entre 11 heures et 20 heures, ainsi que les grands axes de liaison de la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant