«Retournement économique» : Bayrou ironise sur la «pensée magique» de Hollande

le
5
«Retournement économique» : Bayrou ironise sur la «pensée magique» de Hollande
«Retournement économique» : Bayrou ironise sur la «pensée magique» de Hollande

«Le retournement économique» est pour bientôt, promet Hollande. «Une pensée magique», s'est amusé dimanche François Bayrou. Le président du MoDem était invité au Grand Rendez-Vous LCI/RTL/Le Figaro à commenter la sortie médiatique le matin même dans la presse du président de la République.  «Il y a 20 ou 25 ans qu'on a entendu vingt formules qui vont dans le même sens», a-t-il regretté citant en particulier «le bout du tunnel» de... Pierre Mauroy, Premier ministre de 1981 à 1984.

A ses yeux, c'est  « un optimisme» qui n'est «pas «fondé.» Car la France ne serait pas prête à profiter d'une embellie économique. Pour se faire comprendre, François Bayrou,qui fut par le passé professeur agrégé de lettres classiques, a filé la métaphore nautique. «Ce n'est pas le vent qui manque, c'est le bateau qui n'est pas en état de prendre le vent si le vent vient».

Plutôt en verve, il a ajouté que « la question c'est l'état du bateau. Tant qu'on n'aura pas reconstruit le bateau, on n'aura pas le résultat que le pays attend et que les chômeurs de tous âges seraient en droit d'exiger.(...) La question des difficultés économiques de la France n'est pas une question de météorologie européenne ou internationale.»

Berger (CFDT) en a «assez des pronostics»

De son côté, Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, s'est montré agacé de la formule présidentielle lors de l'émission «Tous politiques» de France Inter/France 24/Le Parisien-Aujourd'hui en France. «J'en ai un peu assez des pronostics ou de l'incantation», a-t-il maugréé, avant de relativiser un éventuel retour de la croissance. «Il faut dire quel est le contenu de cette croissance, car la croissance ne fera pas forcément le bonheur des salariés.»

Plutôt que de s'attarder sur la nouvelle prédiction de Hollande, il a surtout regretté que les deux premières années du quinquennat ont manqué d'«un cap et sans doute d'un peu ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fgino le lundi 5 mai 2014 à 10:34

    Bayrou et Psdi en voilà 2 qui ont voté Groslande !!

  • M931269 le lundi 5 mai 2014 à 08:59

    Notre Normal 1er ...spécialiste des arts divinatoires a encore fait une nouvelle prédiction qui ne repose que sur des impressions........les siennes ! dehors Monsieur l'imposteur vous êtes le trépas de ce pays

  • JODHY le lundi 5 mai 2014 à 08:38

    et dire que ce piètre visionnaire a voté Hollande

  • M156470 le lundi 5 mai 2014 à 07:57

    FITTOTO -- Bayrou il connait LUI, "le retournement"... Il se contente de la veste car en économie, il n'a jamais eu le pouvoir...

  • janaliz le lundi 5 mai 2014 à 07:40

    Il est urgent que ce grand visionnaire la mette en sourdine. C'est en partie par la grâce de ce sieur que celui qu'il brocarde aujourd'hui sévit pour le plus grand malheur des Français.