Retour sur les taux de crédits immobiliers en 2014

le
0

Les taux de crédits immobiliers se sont distingués par leur niveau très faible, tout au long de l'année 2014. En décembre, la chute s'est poursuivie avec un taux de 2,65% sur vingt ans.

Taux faible, inscrits dans la durée

L'année 2014, pour les taux de crédits immobiliers, a été marquéepar un niveau particulièrement bas. Cette situation s'inscrit maintenant dans la durée puisque les taux avaient commencé leur chute en fin 2012. La baisse s'était accentuée en 2013 et surtout, en 2014. Toute l'année, il a été possible de souscrire un emprunt immobilier avec un taux aux alentours de 2,5% sur quinze ans et même moins, pour des crédits immobiliers sur dix ans. Pour autant, les demandes de crédit n'ont pas augmenté sensiblement. Selon les chiffres de Crédit Logement, les prêts accordés avaient même baissé de 9,4% en septembre 2014. En revanche, les particuliers ont massivement fait le choix de renégocier leurs crédits en cours.

Les chiffres de décembre 2014

L'année 2014 s'est achevée avec de nouveaux résultats en baisse. Le courtier Empruntis a ainsi révélé ses derniers chiffres : le taux de crédit immobilier est à 2,40% sur quinze ans, alors qu'il était de 0,75 point supérieur en janvier 2014. Sur vingt ans, le taux est de 2,65%, 3,20% sur vingt-cinq ans et de seulement 2,10% sur dix ans.

Pourquoi ces taux ?

Si le faible niveau des taux de crédits immobiliers est justifié par des motifs économiques, les banques sont aussi soucieuses de séduire de nouveaux clients. Pour cela, elles maintiennent des taux très bas. Si le nombre de demandes de prêts n'augmente pas, on emprunte plus : en moyenne, 10 000¤ de plus en Ile-de-France.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant