Retour sur les cinq derniers OM - OL

le
0
Retour sur les cinq derniers OM - OL
Retour sur les cinq derniers OM - OL

Marseille reçoit Lyon dimanche pour le compte de la 5e journée de Ligue 1. Une affiche qui a souvent donné lieu à des matchs animés ces dernières saisons, remplaçant doucement les PSG - OM dans l'esprit de certains supporters. L'occasion de revenir sur les cinq dernières oppositions entre les deux équipes au stade Vélodrome.

  Saison 2015/2016 (1-1) Comme c'est également le cas cette saison, le OM-OL de 2015/2016 arrive assez tôt dans le calendrier (6e journée). Cette rencontre est marquée par le retour de Mathieu Valbuena au stade Vélodrome. L'international français a choisi de revenir dans le championnat de France sous le maillot de Lyon. Une décision qui déplaît fortement aux supporters de l'OM qui accueillent leur ancien protégé dans une ambiance hostile, avec notamment l'image d'une potence au bout de laquelle est pendu un mannequin à l’effigie du joueur de l'OL. Sur le terrain, le natif de Bruges subit également un traitement de faveur de la part des joueurs marseillais qui lui en font voir de toutes les couleurs. La limite du raisonnable est franchie quand Romain Alessandrini écope logiquement d'un carton rouge après un gros tacle sur Valbuena en fin de première mi-temps. Avant cela, Lacazette s'était chargé d'ouvrir le score sur penalty suite à une faute de Mandanda. Nouveau signe de tension dans cette rencontre, l'attaquant lyonnais évite de peu une bouteille lancée des tribunes au moment de célébrer son but. En seconde période, les Marseillais trouvent, paradoxalement, plus de solutions alors qu'ils évoluent à dix contre onze. Dans une ambiance toujours aussi électrique, Rudy Buquet, l'arbitre de la rencontre, est contraint d’interrompre la rencontre durant un quart d'heure suite à de nombreux jets de projectiles, notamment des bouteilles en verre, sur la pelouse. C'est au retour de cette "pause" que les hommes de Michel parviennent à égaliser, sur corner, par l'intermédiaire de Karim Rekik, pour ce qui reste l'unique but sous le maillot phocéen du défenseur néerlandais. Saison 2014/2015 (0-0) Dans une saison où le PSG ne domine, pour une fois, pas largement les débats, Marseille et Lyon jouent crânement leur chance dans la course au titre. Après une première partie de championnat en trombe, l'OM de Bielsa marque légèrement le pas mais reste toujours dans le coup. A contrario, les joueurs d'Hubert Fournier finissent fort cet exercice 2014/2015 après un démarrage poussif. Les deux meilleurs attaques du championnat se retrouvent au Vélodrome au soir de la 29e journée. Malgré plusieurs occasions franches, l'OM ne parvient pas à ouvrir le score. La rencontre bascule dans une autre dimension à la 83e minute de jeu, quand Lucas Ocampos se voit refuser un but alors que le ballon semblait avoir franchi la ligne. L'arbitre aurait également très bien pu siffler une faute de l'Argentin sur Lopes, mais ne prendra finalement aucune décision sur cette action pour le moins litigieuse. La tension ne retombe pas après ce fait de jeu, et Jérémy Morel écope d'un carton rouge logique suite à un gros tacle sur Gonalons. C'est finalement Lyon qui est tout près de repartir avec les trois points en fin de match, mais Mandanda sauve son équipe en multipliant les arrêts décisifs. Saison 2013/2014 (4-2) Les deux équipes se retrouvent au Vélodrome à l'occasion de la 36e journée de Ligue 1 dans une affiche sans réel enjeu avec deux formations décrochées du podium. La rencontre est prolifique en buts, et l'OM mène déjà 2-0 après 25 minutes grâce à des réalisations de Souleymane Diawara, sa dernière sous le maillot marseillais, et Florian Thauvin. Arnold Mvuemba réduira le score avant la pause d'une superbe frappe lointaine, avant que Gignac n'inscrive un doublé au retour des vestiaires pour sceller définitivement le sort de cette rencontre. Pour l'anecdote, Bafétimbi Gomis marquera un deuxième but pour les Gones en fin de match. Saison 2012/2013 (1-4) Cette rencontre c'est d'abord l'histoire d'un rendez-vous manqué. Les deux équipes devaient initialement s'affronter le 28 octobre, mais des vents violents ont raison de la tenue de cette rencontre dans un Vélodrome alors en travaux. Le match se déroule finalement un mois plus tard alors que l'OM connaît un passage à vide après une série de six victoires consécutives en début de championnat. C'est un joueur qui porte désormais le maillot de l'OM qui va jouer un vilain tour à son club de cœur. Bafétimbi Gomis inscrit en effet un triplé, son premier en Ligue 1, ce soir-là sur un terrain en mauvais état. L'international français se fait d'abord justice lui-même en transformant un penalty suite à une faute de Mandanda. Il profite ensuite d'une interception manquée de Diawara pour doubler la mise, avant d'inscrire le quatrième but lyonnais en profitant d'une défense marseillaise totalement apathique. L'histoire de ce match retiendra également le but inscrit par Steed Malbranque après avoir mis sa carrière entre parenthèses un an avant. Loïc Rémy sauvera finalement l'honneur en fin de rencontre alors que les Marseillais sont menés de quatre buts. Suite à cette rencontre, une polémique éclatera après que les caméras de télévision aient filmé Vincent Labrune, le président marseillais d'alors, pris d'un fou rire alors que son équipe est en perdition sur le terrain. Saison 2011/2012 (2-2) Alors que Montpellier et le PSG sont à la lutte pour le titre de champion de France, les deux olympiques sont relégués au pied du podium au soir de la 22e journée. La rencontre tient néanmoins ses promesses et Cheyrou met l'OM dans le bon sens en profitant de la maladresse de la défense lyonnaise qui ne parvient pas à se dégager. Brandao double ensuite la mise en reprenant de volée un superbe ballon distillé par Morgan Amalfitano. Les Marseillais pensent avoir fait le plus dur dans cette rencontre, mais Lyon réagit immédiatement par Gomis à la suite d'un corner, avant que Diwara ne marque contre son camp de manière surprenante suite à un centre de Michel Bastos. Rien ou presque ne se passera en seconde période, et les deux équipes se quittent finalement sur un score de parité.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant