Retour sur le marché des matières premières en 2012

le
0

Le marché des matières premières en 2012 s'est caractérisé par une certaine instabilité pour les matières premières énergétiques, alimentaires ou encore sur l'or.

L'instabilité des matières premières énergétiques

L'année 2012 dans le secteur des matières premières a été marquée par une instabilité des cours. Les matières premières énergétiques en sont un bon exemple. Le pétrole a connu une année en dents de scie, avec des prix à la hausse jusqu'en avril qui ont fortement baissé au printemps (à 90 USD après un pic à 120 USD). Le marché est ensuite remonté en été, pour se stabiliser en hiver.

Le charbon a connu les mêmes variations, avec une période de baisse particulièrement significative en septembre, puis une remontée en décembre aux alentours de 60 USD. Quant au charbon, il est généralement marqué par la saisonnalité.

Matières premières alimentaires en baisse

De façon globale, le cours des matières premières alimentaires était orienté à la baisse durant l'année 2012. Après de fortes baisses, le prix du sucre est remonté en fin d'année tandis que les oléagineux ont renforcé leur repli, de même que le cacao, l'arabica ou les céréales.

L'or en baisse

L' or est une matière première relativement protégée, puisqu'elle constitue une valeur refuge. Néanmoins, le dernier trimestre 2012 a enregistré une baisse de la demande de 11 % par rapport à la fin 2011, avec 1085 tonnes. Au deuxième trimestre 2012, les chiffres étaient également inférieurs avec une demande de 982 tonnes, et de 57,6 milliards de dollars.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant