Retour : Michael Phelps, vingt mois plus tard

le
0
Retour : Michael Phelps, vingt mois plus tard
Retour : Michael Phelps, vingt mois plus tard

Vingt mois après, le revoilà. Lui, Michael Phelps, celui qui en avait assez de la natation. Qui a vu et vécu tout ce qu'il était possible de faire dans les bassins. 22 médailles aux Jeux Olympiques, 18 en or. Le nageur américain avait décidé de tirer un trait sur une carrière extraordinaire, faite de records et de titres conquis. « J'ai la chance d'avoir atteint tous mes objectifs, il est temps de passer à autre chose », avait alors déclaré le triple champion olympique 2012. « Je ne veux plus être dans l'eau, j'y ai passé tellement de temps qu'il n'est pas question que je nage, même par pur plaisir. »

A l'entraînement avec Agnel

Son intention était claire. Et pourtant, son passé l'a rattrapé. Son année 2013, faite de conférences, de voyages et de poker, n'a pas suffi à le détourner de sa vie d'avant. A l'automne dernier, le nageur de 28 ans a replongé aux côtés de son entraîneur de toujours Bob Bowman, celui qui encadre aujourd'hui le Français Yannick Agnel.

Ce retour à la compétition, c'est aussi un moyen pour Phelps de savoir où il en est. De se jauger par rapport à ce qui se fait de mieux aux Etats-Unis. Et pour ça, rien de mieux que des distances qu'il connaît bien : 50, 100m nage libre et 100 m papillon, soit trois titres olympiques et trois sacres mondiaux. Une formalité.

Vers les JO 2016 ?

A court terme, Bowman avance que la présence de son protégé n'est due qu'à une envie « de s'amuser » et que Phelps « n'a rien à perdre, car il est déjà, selon moi, le plus grand nageur de tous les temps ». Dans le sport, les come-back, même des plus grands, n'ont pas toujours eu les résultats escomptés, en témoigne les récents retours de Manaudou et de Thorpe. Mais en fonction de ses performances, le nageur aux 18 titres olympiques pourrait avoir envie de prolonger l'aventure. Jusqu'au JO de 2016 à Rio ? Possible. Mais d'ici là, Michael Phelps aura 31 ans. Sera-t-il toujours à la hauteur face à la jeunesse montante ?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant