Retour en forme d'Unilever grâce à la méthode Polman

le
0
Patron du groupe depuis deux ans, Paul Polman, cet ancien de Procter et Nestlé a relancé le groupe après dix ans d'atonie. Interview exclusive.

C'est l'homme qui a ramené Unilever en tête du peloton des géants de l'agroalimentaire, des produits de soin et d'entretien. Paul Polman, 54 ans, a succédé il y a deux ans au Français Patrick Cescau à la tête du groupe, qui publiera ses résultats 2010 le 3 février. Unilever devrait dépasser 44 milliards d'euros de chiffre d'affaires.

«Avec Paul Polman, Unilever passe à la vitesse supérieure , confie l'un des dirigeants du groupe. Il porte la vision la plus ambitieuse qui ait jamais été à la tête du groupe.»

Unilever revient de loin. Le groupe a longtemps été à la traîne de Nestlé, Kraft et Procter & Gamble. Pendant les années 2000, cessions et fermetures d'usines se sont enchaînées. Plombé par un portefeuille de 1.600 marques, le groupe a fait un nettoyage, n'en conservant que 400 dont ses blockbusters Dove, Sunsilk et Axe.

Patrick Cescau avait initié le projet «One Unilever» pour permettre au groupe de s'affranchir de sa structure bicéphale ang

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant