Retour en Espagne de trois journalistes séquestrés en Syrie

le
0
    MADRID, 8 mai (Reuters) - Trois journalistes espagnols 
capturés l'année dernière en Syrie sont arrivés dimanche à 
Madrid après dix mois de captivité. 
    Antonio Pampliega, José Manuel Lopez et Angel Sastre ont 
disparu en juillet dernier quelques jours après avoir franchi la 
frontière turco-syrienne pour se rendre à Alep. 
    Apparemment en bonne santé, les trois hommes ont été 
accueillis par leur famille et par des responsables à la base 
aérienne de Torrejon de Ardoz, dans la banlieue de Madrid. 
    Selon le journal El País, les trois hommes ont été enlevés 
par le Front al Nosra, émanation syrienne d'Al Qaïda. 
    Le ministère des Affaires étrangères et les services du 
Premier ministres ont refusé de faire le moindre commentaire sur 
les circonstances de leur libération à laquelle la Qatar aurait 
contribué, selon l'agence de presse officielle de l'émirat. 
    Selon Reporters sans frontières, la Syrie est le deuxième 
pays le plus dangereux pour les journalistes, après l'Irak. 
 
 (Sarah White,; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant