Retour des otages en France - L'"immense joie" de François Hollande

le
3
François Hollande et les ex-otages au Niger, mercredi à la mi-journée à Villacoublay.
François Hollande et les ex-otages au Niger, mercredi à la mi-journée à Villacoublay.

Amaigris et émus, les quatre ex-otages du Niger ont retrouvé leurs familles sous un beau soleil d'automne mercredi à Villacoublay, après plus de trois années d'une terrible absence, alors que des questions se posent sur le paiement ou non d'une rançon. À leur sortie de l'appareil, une joie intense. Daniel Larribe, 62 ans, barbe grise et pull rouge, est tombé dans les bras de son épouse, Françoise, et de ses deux filles en larmes. Le visage tout sourire de l'immense Thierry Dol, 32 ans, lunettes noires et épaisse écharpe grise, dominait cette image de groupe.

Plus discrets, Marc Féret, 46 ans, un chèche noir enroulé autour de la tête, et le benjamin Pierre Legrand, seulement 28 ans, chèche olive autour du cou, semblaient aussi plus éprouvés. "C'est une immense joie", a déclaré plus tard le président François Hollande, encadré des quatre hommes, qui n'ont pas souhaité prendre la parole devant la presse. Au nom de "leur liberté" retrouvée, a suggéré le président, qui a salué "leur courage après trois ans d'épreuves, d'attente, de souffrance".

Visage caché

Marc Féret en particulier, visage caché par des lunettes de soleil et buste penché en avant, semblait très affecté. Françoise Larribe, l'épouse de Daniel qui avait été enlevée avec lui avant d'être libérée en février 2011, a estimé que son mari avait "su mettre en avant toutes les ressources possibles et imaginables pour que chaque jour soit un jour de gagné"....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M362321 le mercredi 30 oct 2013 à 14:25

    L'immense joie d'avoir dépensé 20 Millions d'euros !

  • 66michel le mercredi 30 oct 2013 à 14:00

    il n'avait pourtant pas l'air très joyeux lorsqu'il a annoncé à la télé hier soir

  • M2280901 le mercredi 30 oct 2013 à 13:55

    l'immense joie' du porcinet est de se faire oublier pendant quelques jours